Sénégal: CEDEAO - Niamey va abriter du 5 au 7 novembre 2020 la deuxième édition du Forum Interparlementaire des TIC de l'espace CEDEAO

Le comité d'organisation de la deuxième édition du forum interparlementaire des TIC de l'espace Cedeao qui se tiendra les 5-6-7 novembre prochains dans la capitale nigérienne, Niamey, amorce la dernière ligne droite.

Selon le Président du Réseau Parlementaire des TIC de l'espace communautaire ouest-africain, le député nigérien et très avenant communicant Salifou MAYAKI, tout est fin prêt pour donner des fortes couleurs sur fonds de discussions interactives enrichissantes à l'événement, qui attend une centaine d'invités venant de l'étranger dont 40 parlementaires, une dizaine de ressources humaines d'appoint du parlement de la Cedeao, une vingtaine d'experts et hommes de médias.

Un défi majeur à la dimension de l'événement que pèse bien le comité d'organisation, à pied d'œuvre. Sans répit depuis plusieurs jours. Le thème central de ce raout est : "Rôle du parlementaire dans la lutte contre la cybercriminalité dans l'espace Cedeao" et sera animé par d'éminents spécialistes de la question.

L'événement qui aura lieu dans l'Antre du somptueux Centre Mahamat Gandhi de Niamey sera rehaussé de la présence de Leurs Excellences Ousseini TINNI, Président de l'Assemblée nationale du NIGER et Seidi Mohamed Tunis, Président du Parlement de la Cedeao.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.