Algérie: Référendum - Le «oui» l'emporte dans ce scrutin marqué par une abstention record

Photo d'archives

Avec 66,8% des voix, le « oui » l'a donc emporté au référendum en Algérie sur la révision constitutionnelle proposée par le pouvoir. Mais le scrutin a été marqué par une forte abstention.

Avec plus de 75% d'abstention, ce un record historique est en forme de désaveu pour le président Abdelmadjid Tebboune, toujours hospitalisé à l'étranger. L'opposition, incarné depuis février 2019 par le mouvement dit du « Hirak » avait en effet appelé au boycott du vote dimanche.

Pour la sociologue algérienne Fatma Ousseddik, cette abstention est un message de plus adressé aux dirigeants du pays : « Le Hirak n'est pas mort, c'est bien la preuve. Je pense que les taux qu'on a pu observer sont l'indicateur du maintien de ces revendications, c'est-à-dire sa demande de changement profond, et qu'il ne sert à rien de courir comme ça désespérément vers le passé, comme tentent de le faire les dirigeants, alors qu'il y a une demande d'avenir qui est posée par la société, une demande de changements et d'une vraie possibilité d'entendre enfin cette population qui crie et qui ne veut pas voir ses enfants continuer à mourir dans la mer. »

Et Fatma Ousseddik revient sur la date même choisie pour ce scrutin. « Quant au choix de la date de ce référendum, la population algérienne a été extrêmement choquée que ce référendum ait été fixé pour le 1er novembre qui est une date fondatrice de la nation. Je pense qu'elle n'a pas voulu que cela soit un événement », estime la sociologue.

A La Une: Algérie

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X