Sénégal: La production industrielle chute de 1,7% au 2ème trimestre 2020

L'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié sa note sur les évolutions économiques récentes (Neer). Dans le document parcouru par le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), l'agence fait le point sur l'évolution de la production industrielle.

« Au deuxième trimestre 2020, l'activité industrielle a chuté de 1,7% en variation trimestrielle. Cette évolution est imputable au fléchissement de la production des industries alimentaires (-14,0%), des matériaux de construction (-7,0%) et mécaniques (-5,7%).

Cependant, il est noté un relèvement de l'activité dans les industries du papier et du carton (+17,2%), chimiques (+13,5%), extractives (+6,9%) ainsi que dans les industries de production d'énergie (+5,7%) », informe l'Ansd.

En référence à celle du deuxième trimestre 2019, la production industrielle a augmenté de 3,6%. Sur les deux premiers trimestres 2020, la production industrielle s'est accrue de 2,3%.

La chute de la production des industries alimentaires résulte de la baisse de l'activité de fabrication de corps gras (-57,8%), et de transformation et de conservation de poissons crustacées et mollusque (-53,8%).

Comparée à celle du deuxième trimestre 2019, la production des industries alimentaires a diminué de 9,8%. Sur les deux premiers trimestres 2020, la production des industries alimentaires s'est rétrécie de 4,9%.

Le rétrécissement de la production des industries des matériaux de construction est en relation avec la baisse de celle du ciment.

En référence à celle du deuxième trimestre 2019, la production des industries des matériaux de construction a fléchi de 1,1%. Sur les deux premiers trimestres 2020, elle s'est relevée de 0,4%.

La baisse de la production des industries mécaniques est expliquée par la dégradation de l'activité de fabrication des autres ouvrages en métaux (-6,3%) et des produits de la sidérurgie (-5,2%).*

Par rapport au second trimestre 2019, la production des industries mécaniques a enregistré un recul de 18,8%. Sur les deux premiers trimestres 2020, elle a chuté de 20,0%. Le redressement de la production des industries du papier et du carton est lié au relèvement de la production de sacs en papier.

Par rapport à celle du deuxième trimestre 2019, elle a crû de 12,0%. En référence à celle du deuxième trimestre 2019, la production des industries chimiques a augmenté de 25,2%. Sur le premier semestre 2020, elle s'est également redressée de 11,8%.

La performance de la production des industries extractives résulte du redressement de l'activité d'extraction de phosphate (+25,3%).

Par rapport à celle du deuxième trimestre 2019, la production des industries extractives s'est rehaussée de 1,9%. Sur les trois premiers bimestres de 2020, elle s'est réduite de 4,5%.

Le relèvement de la production d'énergie est imputable à la bonne tenue de l'activité de production et de distribution d'électricité (+9,3%) et de captage, traitement et distribution d'eau (+0,5%).

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.