Cote d'Ivoire: Les domiciles des opposants à Ouatarra encerclés

Les domiciles des opposants à Ouatarra encerclés

Acte de prévention ou de bassesse de la part des « au-delà de deux mandats » ? Ce qui est sûr, une situation devient récurrente après les élections présidentielles de 2020 en Afrique de l'ouest. Le domicile de l'opposant ivoirien Henri Konan Bédié a été encerclé ce mardi par les forces de l'ordre comme au Togo en février et en Guinée en octobre dernier.

« Ma résidence a été attaquée, par des tirs à l'arme lourde, orchestrée par la CRS. Simultanément, les résidences des membres de l'opposition - Assoa Adou, Dr Abdallah Toikeusse Badri et Pascal Affi N'guéssan ont également été attaquées. », a informé le chef de l'opposition ivoirienne, HKB sur ces réseaux sociaux.

En effet, Henri Konan Bédié, qui ne reconnait pas la réélection du président Alassane Ouattara (94,27%), s'apprêtait à donner une conférence de presse pour former « un gouvernement de transition ».

Une centaine de forces de l'ordre déployée sur place, n'a pas pu pénétrer dans la résidence de l'ancien chef de l'Etat, mais a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les journalistes et les militants afin d'empêcher la tenue de cette conférence de presse.

Rappelons qu'une heure plus tôt, le gouvernement a accusé l'opposition de « complot contre l'autorité de l'Etat » et indiqué avoir saisi la justice, « afin que soient traduits devant les tribunaux les auteurs et les complices de ces infractions ».

« Toutes les options sont sur la table. Le procureur pourra envisager sereinement toutes les options à sa disposition » a fait savoir Sansan Kambile

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X