Congo-Kinshasa: Beni - Les agriculteurs réclament plus de sécurité

4 Novembre 2020

L'Union des agriculteurs, des éleveurs et pêcheurs du Congo (UAEPECO)/Beni a tenu son assemblée générale mardi 3 novembre. Les agriculteurs, travaillant souvent dans un contexte d'insécurité, ont demandé à cette occasion l'intervention de la MONUSCO pour expliquer sa contribution aux opérations militaires en cours contre les groupes armés dans la région.

«Nous avons soulevé le problème d'insécurité d'abord, parce que nous, nous sommes des agriculteurs, nous travaillons dans la zone qui est envahie par les milices. Donc, nous avons une si grande difficulté d'insécurité », a affirmé le chargé de la communication de cette organisation, Désiré Mumbere.

C'est pourquoi, a-t-il poursuivi, « nous avons même appelé la MONUSCO pour venir nous présenter leur contribution au sein de l'opération qui se fait ici à Nyaleke, qui est comme notre champ d'intervention. Nous nous engageons aujourd'hui pour être aussi parmi les sensibilisateurs, qui vont chaque fois faire des alertes quand il y a des cas suspects dans notre zone d'intervention. Nous nous engageons maintenant comme les enquêteurs de notre zone d'intervention. »

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.