Congo-Kinshasa: Beni - L'armée réitère son engagement à ramener la paix

4 Novembre 2020

Les FARDC promettent de sécuriser la population du territoire de Beni, victime d'attaques récurrentes attribuées aux rebelles ougandais des ADF. Elles ont fait ces promesses mardi 3 novembre, lors des échanges entre le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord et les forces vives de la population d'Oicha, chef-lieu du territoire.

A l'issue de ces échanges et recommandations, indique le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord, le lieutenant Anthony Mwalushayi, l'armée s'est engagée à ramener la paix et à intervenir après des alertes de la population :

« Nous ne sommes encore engagés pour que de tels dialogues reviennent de temps en temps pour, n'est-ce pas, parler le même langage. En fait, la population (... ), toute active dans ces échanges, a compris et nous a promis de nous accompagner. Et nous aussi en tant qu'armée, nous avons promis à cette population de faire du tout possible pour donner la paix à notre population. L'armée est comme l'eau et le poisson. Donc, nous sommes obligés d'évoluer ensemble, nous nous sommes obligés de donner ensemble la paix. La victoire ou bien la paix issue d'effort conjugué ce n'est pas la victoire de l'armée, mais c'est la victoire du peuple congolais. »

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.