Sénégal: DAGE, SAGE, DIR'CAP - Ces hommes de l'ombre qui font fonctionner les ministères

4 Novembre 2020

Ils servent de balises aux ministres. Ce sont, pour la plupart, des hauts fonctionnaires qui maîtrisent parfaitement les rouages de l'Administration. Immersion dans le cercle restreint des Secrétaires généraux (SG), Directeurs de cabinet (Dir'cap), Chefs de cabinet, Directeurs de l'administration générale et de l'équipement (Dage) ou Secrétaires généraux de l'administration et de l'équipement (Sage).

Dans la foulée du chamboulement de l'attelage gouvernemental acté, dimanche dernier, par le chef de l'Etat Macky Sall, il est attendu un vaste mouvement dans beaucoup de départements ministériels. Il y aura des départs, des arrivées et des permutations.

Mais, généralement, chaque ministre arrive (ou part) avec ses hommes de confiance: son premier cercle. Qui sont-ils ?

Quel rôle jouent-ils ? Quel est leur niveau d'influence dans le département? Ils sont dans l'ombre, mais demeurent les garants de la bonne marche des ministères.

Secrétaire général : la «mémoire»

Le Secrétaire général du ministère assure la continuité du service. En tant que fonctionnaire de l'Etat (de la hiérarchie A), il est en quelque sorte, la mémoire du ministère. Il coordonne le travail des directions.

A l'instar du ministre lui-même, le Secrétaire général est nommé par décret présidentiel en Conseil des ministres.

Il gère l'administration du département ministériel. Tous les services publics qui dépendent du ministère au niveau central relèvent de son autorité.

Directeur de cabinet : Le «tout-puissant» !

Un Directeur de cabinet ministériel, communément appelé «Dir'cap» est le plus souvent un haut fonctionnaire, mis à disposition ou en détachement de son corps d'origine.

Son rôle, d'ordre politique, se distingue de celui du Chef de cabinet, qui s'attache à l'organisation. Le Directeur de cabinet coordonne le travail du cabinet. C'est lui la cheville ouvrière du ministère. D'ailleurs, il assure l'intérim en cas d'absence du ministre.

Le Directeur de cabinet organise le travail des autres membres du cabinet (Chef de cabinet, conseillers, chargés de mission). C'est lui qui gère tout ce qui n'est pas administratif. En plus clair, il est le bras armé du ministre.

La preuve: généralement, quand le ministre tombe, il tombe avec son Directeur de cabinet. C'est pourquoi, le «Dir'cap» est un homme de confiance du ministre.

Il est nommé par arrêté, non pas sur proposition du Premier ministre (avant la suppression du poste de Pm), mais plutôt du ministre lui-même. C'est lui qui prépare les réunions hebdomadaires des Conseils des ministres, planifie les audiences. Il est très puissant.

Cependant, étant le gestionnaire de l'agenda politique du ministre, il est très influent, parfois même plus influent que le Secrétaire général. Sa proximité avec le ministre dont il est souvent le confident, fait de lui pratiquement la deuxième personnalité du ministère.

D'ailleurs, de fréquents conflits de compétences sont relevés entre le Secrétaire général et le Directeur de cabinet.

D'après une source, spécialiste de l'administration publique, à cause de son poids politique, le Directeur de cabinet pense être au-dessus du premier.

Et pourtant, note-t-il, le Secrétaire général, qui est nommé par décret et qui reste en place, quel que soit le ministre qui arrive, est la deuxième personnalité et la mémoire du ministère.

DAGE ou SAGE, selon la taille du ministère

Dans le cabinet, il y a aussi le Directeur de l'administration générale et de l'équipement (Dage). Son existence est fonction de la taille du ministère. En plus clair, nous souffle-t-on, c'est à partir de quatre directions qu'un ministère a un Dage.

Et, il faut être de la hiérarchie A, c'est-à-dire avoir la maîtrise ou équivalent, au moins, pour pouvoir occuper ce poste. Le Secrétaire de l'administration générale et de l'équipement (Sage), lui, existe dans les «petits» ministères, c'est-à-dire qui ont moins de quatre directions.

Contrairement au Dage, le Sage pourrait être de la hiérarchie B. Il y a aussi des conseillers de département qui sont différents des conseillers techniques. Ces fonctionnaires aussi gèrent des dossiers courants.

Chef ou attaché de cabinet : Le «gestionnaire» !

Dans l'ordre protocolaire, le chef de cabinet ou attaché de cabinet arrive en dernière position. Sa mission dans le département dépend du ministre lui-même qui a les prérogatives de lui confier des tâches. Il y a des ministres qui n'en ont pas.

Au Sénégal, le plus souvent, c'est lui qui est chargé à la fois de l'agenda du ministre et souvent également des questions politiques liées à la circonscription électorale du ministre.

Il peut s'agir du premier conseiller du ministre ou de la personne qui dirige les employés du cabinet. La dénomination vient du fait que le cabinet désigne généralement l'ensemble des employés d'une personnalité politique.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.