Gabon: L'indignation du SENA

5 Novembre 2020

Le syndicat de l'éducation nationale (SENA) propose le report à deux semaines au plus la rentrée des classes 2020-2021, pour permettre une meilleure préparation de cette année académique marquée par la covid-19.

Alors que la rentrée des classes est prévue pour le 9 novembre 2020, le syndicat de l'éducation nationale(SENA) demande des jours de plus avant l'effectivité de cette rentrée. Compte tenu du contexte sanitaire, le syndicat de l'éducation nationale s'interroge sur le bon déroulement de cette reprise scolaire.

« Comment annoncer la rentrée scolaire pour le 9 novembre prochain si les salles de classes promises pour la rentrée n'ont pas été livrées pour accueillir nos élèves ? Comment annoncer la rentrée des classes pour le 9 novembre prochain si les enseignants, et même les élèves n'ont pas encore effectués leur test PCR comme recommandé par le Premier ministre chef du gouvernement ? Comment annoncer la rentrée des classes pour le 9 novembre prochain si le dispositif d'eau et de prévention n'a pas encore été installé dans tous les établissements primaires et secondaires ? Comment annoncer la rentrée des classes pour le 9 novembre prochain si les salles de classes ne sont pas toutes équipées et aménagées pour recevoir 60 élèves par classe », ce sont entre autres autant de questions que se pose le secrétaire général du SENA Fridolin Mve Messa.

De plus, la nomination des chefs d'établissement n'est pas encore connue. Ce report, suggéré à quelques jours seulement de la rentrée des classes, n'a pas encore reçu un retour du ministère de l'Éducation nationale.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.