Afrique: L'assemblée annuelle du Groupe de la Banque mondiale et du FMI au Maroc est reportée à 2022

document

Washington: Le Royaume du Maroc, le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont annoncé aujourd'hui que l'assemblée annuelle du Groupe de la Banque mondiale et du FMI qui devait se dérouler à Marrakech en octobre 2021 sera reportée de 12 mois, jusqu'en 2022, en raison de la pandémie de COVID-19.

L'assemblée annuelle se tient généralement deux années de suite aux sièges du Groupe de la Banque mondiale et du FMI à Washington, puis dans un autre pays membre la troisième année. L'assemblée annuelle rassemble des gouverneurs de banque centrale, des ministres des finances et du développement, des cadres du secteur privé, des représentants de la société civile, des médias ainsi que des universitaires pour débattre de questions d'intérêt général telles que les perspectives économiques mondiales, la stabilité financière dans le monde, la lutte contre la pauvreté, la croissance économique inclusive et la création d'emplois, et le changement climatique, entre autres. Une liste complète des lieux des assemblées précédentes figure sur le site Web de l'assemblée annuelle.

Le Fonds monétaire international

Le Fonds monétaire international (FMI) est une organisation regroupant 190 pays qui œuvrent ensemble pour encourager la coopération monétaire mondiale, assurer la stabilité financière, faciliter le commerce international, promouvoir une croissance économique durable et un niveau d'emploi élevé, et réduire la pauvreté dans le monde. Créé en 1945, le FMI est gouverné par ses 190 États membres, auxquels il rend compte de son action, ce qui en fait une institution quasi-universelle.

Le Groupe de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale joue un rôle majeur dans l'action menée au plan mondial pour mettre fin à l'extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Il se compose de cinq institutions : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) ; l'Association internationale de développement (IDA) ; la Société financière internationale (IFC) ; l'Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) ; et le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI). Ces institutions, qui travaillent ensemble dans plus de cent pays, fournissent des financements, des conseils et d'autres solutions qui permettent aux pays de faire face aux enjeux de développement les plus urgents.

A La Une: Banques et Assurances

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.