Maroc: Le discours de SM le Roi, un "tournant" dans le processus politique et stratégique autour du Sahara marocain (universitaire)

Paris — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte est un "tournant" dans le processus politique et stratégique concernant la marocanité du Sahara, a souligné samedi l'universitaire Youssef Chiheb.

Le Souverain a articulé son discours autour de points cardinaux faisant la synthèse de la victoire de la diplomatie marocaine depuis une décennie, a relevé M. Chiheb, professeur à l'Université Paris-Sorbonne, dans une lecture du discours royal.

SM le Roi a tout d'abord rappelé le discrédit et la relégation de la thèse séparatiste dans le concert de la communauté internationale et au sein du Conseil de Sécurité par l'enchaînement de résolutions qui accréditent l'objectivité et le réalisme de l'offre marocaine en vue de régler le contentieux artificiel, dont l'implication de l'Algérie fait l'objet de l'unanimité internationale, et dont le statut d'autonomie des provinces du sud y trouve un large écho favorable, a précisé M. Chiheb, également directeur au Centre français de recherches sur le renseignement.

Selon lui, ces deux constantes du conflit font consensus au sein des organisations internationales et régionales comme étant l'angle mort de la crise et qui ont conduit à l'impasse politique qui perdure depuis des années, notamment, depuis le retour du Maroc dans le giron de l'Union Africaine, son continent de référence.

"Un retour qui met un terme aux manœuvres désespérées du clan de la discorde régionale et continentale en reconnaissant le rôle exclusif des Nations Unies dans l'aboutissement du processus de paix et par l'installation de plusieurs consulats généraux de pays africains et arabes dans les provinces du sud, confirmant ainsi, que 163 pays sur 193 membres de la communauté internationale réfutent, sans ambiguïté, la thèse infondée des séparatistes et de leurs alliés déboutés", a-t-il ajouté.

Le Souverain a rappelé que, tout en restant ouvert au dialogue constructif, le Maroc réaffirme une politique de fermeté et de légitime défense face aux provocations désespérées des séparatistes, qui, au demeurant, vivent leur crépuscule et leur déclin politique qui les conduiront, inéluctablement aux abîmes. La sagesse du Maroc n'enlève en rien sa résolution à se défendre contre toute atteinte à sa sécurité nationale, a relevé l'universitaire marocain.

Résolument tourné vers l'avenir géostratégique, le Souverain a validé la feuille de route des grands chantiers de développement en cours de réalisation ou programmés, a poursuivi M. Chiheb, ajoutant que le processus du décollage économique des provinces du sud est en marche n'en déplaise aux adeptes de la discorde.

Ainsi, il est question, à court terme, de projets polarisant, durables et à haute valeurs ajoutée, articulés autours d'exploitation optimale et impactante des richesses halieutiques, d'unités de dessalement des eaux de mer, des énergies renouvelables, d'une agriculture prometteuse et d'un tourisme à l'international.

L'objectif est de faire de nos provinces du sud un hub maritime et un trait d'union entre deux continents dans un esprit de gagnant-gagnant pour l'ensemble des pays du continent africain en quête de stratégie de coopération sud-sud, relève-t-il.

Et de souligner que le discours de SM le Roi est un message clair, porté sur l'avenir et pour réaffirmer la nouvelle doctrine du Maroc " the game is over" pour tourner la page d'une histoire révolue et pour écrire une nouvelle ère, basée sur le développement, la sécurité et la prospérité dans les provinces marocaines du sud.

Dans ce contexte, il est aussi question de rendre un vif hommage aux forces de sécurité qui sont mobilisées pour garantir l'inviolabilité de nos frontières, a conclu M. Chiheb.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X