Maroc: Le discours royal, une affirmation des victoires diplomatiques du Royaume (chercheur)

Rabat — Le discours royal à l'occasion du 45e anniversaire de la Marche verte est une affirmation des victoires diplomatiques du Royaume, a souligné samedi, Abdelfattah El Belamachi, professeur de Droit international et des relations internationales à l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Ces victoires se traduisent notamment par "l'ouverture dernièrement de consulats généraux, que ce soit par de nombreux pays africains ou par les Émirats Arabes Unis", a précisé M. El Belamachi dans une déclaration à la MAP, ajoutant que Sa Majesté le Roi affirme à travers ce discours, la "fausseté des thèses sur lesquelles les ennemis de l'intégrité territoriale misaient pour tenter de modifier l'orientation générale des Nations-Unies et du Conseil de sécurité de l'ONU" par rapport à la question du Sahara marocain.

L'universitaire a souligné que le discours de SM le Roi assure que "les thèses dépassées et irréalistes véhiculées par les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume sont en voie de décadence et d'affaissement" devant la compréhension par la communauté internationale de la légitimité et de la légalité du Maroc dans son Sahara.

Cette nouvelle compréhension a abouti à une série de conséquences juridiques, a ajouté le chercheur, faisant observer que le Maroc, ne se souciant plus des manœuvres entreprises par les ennemis de l'unité et l'intégrité territoriale, opte dans sa démarche pour les moyens juridiques, diplomatiques, économiques et de développement.

Évoquant une nouvelle fois les agissements et actes illégaux commis par les ennemis de l'intégrité territoriale, M. El Belamachi a souligné qu'ils constituent principalement "une provocation" des Nations-Unies qui se chargent de la gestion de ce dossier.

A travers le discours royal d'aujourd'hui, le Maroc atteste que le dossier du Sahara marocain est résolu du point de vue des relations bilatérales, a soutenu le professeur, ajoutant que l'ouverture de plusieurs consulats généraux de pays africains dans les provinces du Sud atteste que les ennemis de l'intégrité territoriale sont "aux abois" et que "le cercle se resserre davantage sur eux".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X