Algérie: Oran - Traitement anticipé des champs d'orangers contre la cératite

Oran — Des producteurs d'agrumes (oranges) d'Oran ont réussi à mettre un terme aux nuisances de l'insecte de la Méditerranée (cératite) qui menace les champs d'arbres fruitiers en général à un traitement anticipé, a-t-on appris auprès de la station régionale de protection végétale de Misserghine.

Ils sont parvenus à empêcher la prolifération de la cératite, appelée aussi "mouche des fruits", en tirant la sonnette d'alarme sur ce parasite et en procédant à un traitement immédiat pour éviter des pertes et réaliser une production qualitative et quantitative, a indiqué de la directrice de la station, Mme Bekri.

A chaque saison, la cératite apparaît dans les champs d'orangers, mais les agriculteurs interviennent après que les fruits sont infectés. Les cadres de la station ont anticipé cette saison et sont intervenus avant la prolifération du parasite, a-t-elle fait savoir, soulignant que les tournées d'inspection à travers les champs d'agrumes d'Oran ne font part d'aucune perte à cause de cet insecte qui a été maîtrisé avant et que les oranges en vente dans les marchés sont saines.

Après constat, la station a informé les agriculteurs du traitement immédiat par l'utilisation de l'insecticide homologué, tout en organisant des actions de sensibilisation des producteurs et une émission sur les ondes de la Radio d'Oran.

A titre préventif, la même station a présenté un programme d'intervention de traitement mécanique après la cueillette des oranges pour éliminer le cocon de mouche présent dans le sol, a-t-on fait savoir.

La Direction des services agricoles (DSA) d'Oran prévoit une production, cette saison, de 40.754 quintaux d'oranges de différentes variétés sur une superficie de 369 hectares dont 159 ha réservés à la Clémentine contre 32.200 qx d'oranges sur une surface de 245 ha à la saison de l'année précédente.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.