Maroc: Provinces du Sud - Le discours royal appelle à valoriser davantage le secteur de l'énergie (économiste)

Casablanca — Le discours royal prononcé par SM le Roi Mohammed VI, samedi soir à l'occasion du 45e anniversaire de la Marche verte, a insisté sur la nécessité d'aller encore plus vers les démarches de valorisation du secteir de l'énergie dans les provinces du Sud, a souligné Mehdi El Fakir, économiste spécialisé dans l'évaluation des politiques publiques.

Dans une déclaration à la MAP en réaction au discours royal, M. El Fakir a relevé que ces provinces, en misant sur l'énergie solaire, ont su impulser une dynamique de croissance durable via une mobilisation conjointe de l'Etat et des établissements publics dans la région.

Et de poursuivre que cette région a pu consolider ses acquis et résorber ses gaps pour réaliser une croissance qui passe avant tout par une capitalisation sur les richesses halieutiques et son potentiel d'énergies renouvelables pour en faire une véritable locomotive de développement durable et intégré.

L'économiste a également noté que le Souverain a mis en évidence les nombreuses potentialités que recèle le domaine maritime des provinces du Sud, ainsi que la diversité de leurs espèces halieutiques, soulignant l'impératif d'entreprendre une dynamique régionale de développement et de valorisation de cette richesse en vue de promouvoir et d'attirer des investissements publics et privés.

De plus, SM le Roi a affirmé que la valorisation des ressources de la pêche et de l'espace maritime permet entre autres, non seulement de valoriser la filière de la pêche mais également celle touristique, a relevé M. El Fakir.

"Cette valorisation se traduit par la professionnalisation de la stratégie Halieutis sur cette région, mais également à travers la valorisation des atouts touristiques, grâce notamment à une filière touristique régionale, qui tient compte de ses différents atouts et spécifiés spatiales", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, M. El Fakir a estimé que le discours royal se veut un appel à faire de la Marche Verte une motivation pour poursuivre le développement des provinces du Sud.

SM le Roi a mis le discours dans son contexte géopolitique en abordant cette étape saillante dans le processus de parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume et les différents efforts entrepris dans ce contexte, "qui ne font que confirmer la souveraineté du Maroc dans ses provinces du Sud", a-t-il fait valoir.

Il a, dans ce sens, relevé que l'adhésion de plusieurs pays à la souveraineté nationale à travers "cette cascade" d'ouverture des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et de Dakhla est un acte souverain de reconnaissance de la marocanité du Sahara qui ne fait que confirmer que "sur l'échiquier diplomatique du Continent, tous les ingrédients sont là, pour avancer".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X