Maroc: Le discours royal met en avant les développements tangibles de la cause nationale (politologue)

Tétouan — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 45è anniversaire de la Marche Verte a mis en avant les développements tangibles enregistrés, au cours des dernières années, concernant la cause nationale que ce soit au niveau des Nations Unies ou de l'Union Africaine, a souligné le professeur des sciences politiques à l'Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan, Ahmed Dardari.

Le Souverain a mis en exergue les acquis de la cause nationale de ces dernières années et les réalisations enregistrées sur les plans juridique, diplomatique et économique, a déclaré à la MAP M. Derdari, coordinateur du master de la gestion stratégique des politiques publiques à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tétouan, notant que le discours royal est une confirmation de l'anéantissement des approches et des thèses dépassées et irréalistes qui sont hostiles à l'intégrité territoriale du Royaume.

Le discours royal affirme que, grâce au retour du Maroc au sein de sa famille africaine, l'Union africaine a clos, avec succès, le chapitre des manœuvres incessantes dont elle fut victime des années durant, a-t-il poursuivi, relevant que l'ouverture par plusieurs pays frères des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et de Dakhla constitue une reconnaissance claire et nette de la Marocanité du Sahara et une affirmation de leur pleine confiance quant à la sécurité et à la prospérité qui règnent dans les Provinces du Sud.

Le Souverain a aussi affirmé que les membres de la communauté internationale refusent, dans leur grande majorité, de s'aligner sur les thèses des autres parties, d'autant plus que 163 pays, représentant 85% des États membres des Nations Unies, ne reconnaissent pas l'entité factice, a fait savoir M. Dardari, ajoutant que cette orientation a été confortée par les grandes puissances qui ont adopté des positions constructives, notamment la conclusion de partenariats stratégiques et économiques incluant, sans exception ni réserve, les Provinces Sud du Royaume comme partie intégrante du territoire marocain.

Le discours royal a, par ailleurs, rappelé que la Marche Verte ne représente pas seulement un événement national majeur et une étape saillante dans le processus de parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume, mais elle incarne également une dynamique dont l'esprit se perpétue et se renouvelle à travers l'action menée pour consolider la Marocanité du Sahara sur la scène internationale et pour ériger le Sahara en force motrice du développement régional et continental, a indiqué M. Dardari.

Selon lui, le discours royal est un appel lancé à tous les Marocains pour qu'ils restent mobilisés et vigilants et qu'ils s'attachent à relever les défis internes et externes avec sérieux et responsabilité, et ce pour être à même de mener à bien les projets de développements sociaux et économiques du Maroc, continuer à défendre les intérêts et les Causes justes du Royaume et renforcer sa place dans son environnement régional et international.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X