Cote d'Ivoire: Hamed Bakayoko - 100 jours à la primature

À l'occasion des 100 premiers jours du Premier ministre, Hamed Bakayoko à la tête de la Primature de Côte d'Ivoire, L'Intelligent d'Abidjan a donné la parole aux acteurs politiques de toute obédience politique, pour recueillir leurs sentiments sur sa gestion des affaires liées à sa charge de chef du gouvernement, notamment la Covid-19, l'organisation de l'élection présidentielle du 31 octobre dernier et la victoire d'Alassane Ouattara à ce scrutin.

Pour les cadres du Rhdp, parti au pouvoir, interrogés, ces 100 premiers jours sonnent comme une réussite pour le successeur de feu Amadou Gon Coulibaly. «Après les 100 premiers jours du Premier ministre, Hamed Bakayoko, nous pouvons juger le bilan largement positif. L'objectif premier était l'organisation de l'élection. Aujourd'hui, nous avons eu des élections qui se sont très bien déroulées.

Il a réussi à continuer le dialogue, à faire passer toutes les étapes. Nous sommes à moins de 250 personnes aujourd'hui qui sont encore atteintes de la Covid-19, de façon officielle. Cela veut dire qu'il a continué ce que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly avait commencé sous la supervision du Président Alassane Ouattara. On voit que la méthode est très efficace.», a dit Bema Fofana, député de Bouaké commune.

Abondant dans le même sens, Dah Sassan, député de Bouna commune a indiqué : «Les 100 premiers jours du Premier ministre, Hamed Bakayoko me renvoient à la succession à la Primature suite au décès du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Au moment où le Premier ministre, Hamed Bakayoko succédait à Amadou Gon Coulibaly, beaucoup de personnes se demandaient s'il pouvait être à la hauteur.

Mais 100 jours après, on ne peut pas manquer d'établir un lien entre la gestion de l'ancien Premier ministre et celle du nouveau. À l'analyse, au vu de la gestion du Premier ministre, Hamed Bakayoko, notamment sur la question de la Covid-19, la poursuite du dialogue politique, la coordination de l'action gouvernementale et jusqu'à l'élection présidentielle, je ne suis pas sûr qu'il y aurait une différence entre lui et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly décédé.»

Pour Imbassou Ouattara, député de Yopougon commune, les 100 premiers jours de Hamed Bakayoko à la Primature ont été marqués du sceau de la réussite. Parce que, selon lui, il a pris fonction à un moment très délicat de la vie de la Nation, mais aussi pour la cohésion au sein du Rhdp. «Il a été nommé juste après la brusque mort du Premier ministre, Amadou Gon.

Il se devait donc de maintenir l'équilibre du gouvernement à côté du Président de la République, l'équilibre au sein du Rhdp et les performances de la Côte d'Ivoire en matière économique et de gestion de la pandémie du Coronavirus. On a pu constater que cette période de 100 jours a été bénéfique à la Côte d'Ivoire qui a pu arriver à surclasser le Nigéria et à maîtriser la Covid-19.», a-t-il expliqué.

Et à Noël Dourey, artiste-chanteur et membre du Bureau politique du Rhdp, il a déclaré : « Il est en train de confondre tout le monde. Ce n'est pas le Hamed Bakayoko qu'on a connu par le passé. C'est un autre Hamed Bakayoko. C'est un homme de dialogue, un homme de consensus qui ne ferme jamais la porte au dialogue. Hamed Bakayoko gère la pandémie du coronavirus dans la droite ligne de AGC»

Du côté de l'opposition politique, les avis sont plutôt défavorables. Interrogé, Kouakou Kra, vice-président du Fpi (tendance Affi N'guessan) chargé des questions électorales, a dit :«Non non, pour le moment, je ne suis pas disponible pour ça. Je suis en train de chercher les nouvelles de mon président qui est arrêté. Voilà. Donc, le bilan de ces 100 jours se solde par des arrestations»

Même son de cloche dans le camp du Fpi proche de Laurent Gbagbo. César Etou, (Fpi-Gor) a estimé : «On n'a pas vu vraiment ses 100 jours passés. Il est arrivé dans la chaleur, dans les troubles, il reste dans les troubles, on n'a pas encore vu sa marque du tout. En tout cas, sur le chemin de l'apaisement, on n'a pas encore vu sa marque. Donc, rien n'a changé pour nous.»

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.