Gabon: Ndjole - Quand la catastrophe naturelle sévit les commerces

9 Novembre 2020

Depuis quelques semaines, des inondations à grande échelle frappent à Ndjolé, une ville située à quelques encablures de Lambaréné, dans la province du Moyen-Ogooué. De nombreuses familles sont vouées au sinistre. Les plus touchés, sont les commerçants dont les points de commerce se retrouvent immergés suite à la montée alarmante du fleuve Ogooué. Pour l'instant, aucune perte en vie humaine n'est à déplorer.

La situation est de plus en plus grave à Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué. De graves inondations sévissent actuellement cette petite ville du Centre du pays. Ce phénomène serait certainement lié à la combinaison succincte du changement de saison et du débordement des bassins voisins, ayant provoqués la montée imminente des eaux « à plus soixante-quatorze centimètres (74 cm) » dans les rues de la ville. Une source surplace nous rapporte que le niveau d'eau aurait grimpé « jusqu'à un mètre », dans la journée du dimanche 8 novembre, avant de se stabiliser plus tard en soirée. Cette montée a englouti bon nombre de commerces aux abord de ses fleuves.

Au marché central de la ville de Ndjolé, près 35 à 40 fonds de commerce environ seraient touchés. La montée immédiate du fleuve Ogooué a surpris plus d'uns. Cette situation a dû paralyser partiellement la circulation routière, car certains riverains contemplaient « la force de la nature ». Quelques 200 résidents et voyageurs étaient stupéfaits de voir l'Ogooué « en colère ». Les riverains plongés dans le sinistre et se lamentent : « J'arrive trop tard. Impossible pour moi de sortir mon congélateur et ma gazinière. Tout est dans l'eau, j'ai tout perdu. D'abord Corona, puis l'inondation ! C'est vraiment incroyable, je n'ai jamais vu ça », témoigne une sinistrée.

Face en ce constat, pour le moins déplorable, il est important que les autorités s'en saisissent et s'invitent aux soutiens des sinistrés. Le besoin est pressant, le constat reste alarmant, et l'impératif se fait sentir. Il est urgent de mettre en place un plan de riposte et d'aide d'urgence.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.