Maroc: Tétouan - L'INDH donne un nouvel élan à l'enseignement préscolaire

Tétouan — L'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui est à sa troisième phase, a donné un nouvel élan à l'enseignement préscolaire au niveau de la province de Tétouan, en particulier en milieu rural.

Plaçant l'élément humain au cœur de ses priorités, l'INDH s'est assignée pour objectif de promouvoir le capital humain des individus, tout au long de leur cycle de vie, et ce en agissant sur deux composantes essentielles, à savoir le développement de la petite enfance, en contribuant notamment au renforcement du dispositif de santé maternelle et infantile et à la généralisation du préscolaire, et l'accompagnement de l'enfant et de l'adolescent pour lutter contre la déperdition et l'échec scolaire et favoriser leur épanouissement.

De nombreux projets socio-éducatifs, ainsi que des initiatives destinées au développement de la petite enfance ont été réalisés au niveau de la province de Tétouan, grâce à l'engagement sans faille de l'INDH, qui a fait du soutien au préscolaire un axe prioritaire dans sa troisième phase, eu égard à l'importance cruciale de la pré-scolarisation dans le développement de l'individu, la réduction des déperditions scolaires, l'amélioration de la trajectoire scolaire de l'enfant et la promotion du niveau du capital humain national.

Au niveau de la province de Tétouan, huit unités d'enseignement préscolaire ont été réalisées en 2019 dans les communes rurales de Zinat, Bgharza, Ain Lahcen, Souk Lakdim, Al Kharroub, Zaitoun, Al Hamra et d'Al Oued, tandis que deux autres ont été achevées et lancées cette année dans les communes de Ben Karrich et de Zaouiat Sidi Kacem, et ce pour une enveloppe budgétaire globale de plus de 2,6 millions de dirhams (MDH), dont une contribution d'environ 2,5 MDH de l'INDH, en plus de 55.000 dirhams alloués annuellement par l'initiative pour le fonctionnement de chacune de ces structures pour une période de deux ans, selon les données de la Division de l'action sociale de la province de Tétouan.

Le nombre de bénéficiaires de chacune de ces structures éducatives oscille entre 25 et 30 enfants, tous issus de ces communes ou des localités environnantes. En outre, Parmi ces unités de préscolaire figure celle située au douar Amtel dans la commune rurale de Zinat, qui a été lancée en mai 2019.

Dans une déclaration à la MAP, Fatine Agrada, chargée de la mise en place, du suivi et de la gestion des unités de préscolaire au niveau de la province de Tétouan, a souligné que l'unité d'enseignement préscolaire d'Amtel s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre l'INDH et la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire, visant notamment à généraliser et à développer l'enseignement préscolaire au niveau de la province, notant que cette initiative bénéficie à des enfants âgés de 4 à 5 ans, tous issus du douar Amtel et des localités avoisinantes.

Ce projet vise à permettre aux enfants de la commune de Zinat de bénéficier d'une éducation préscolaire de qualité, à même de les initier à l'enseignement primaire, a fait savoir la responsable, relevant que les élèves sont accueillis dans le strict respect des mesures préventives préconisées pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

A cet effet, les 20 enfants inscrits dans cette unité de préscolaire au titre de la rentrée scolaire 2020-2021 sont répartis en deux groupes (matin et après-midi), a précisé Mme Agrada, assurant que la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire veille au respect total des mesures sanitaires en vigueur, en interdisant aux parents d'accompagner leurs enfants jusqu'à leur classe, et en garantissant la prise de température à l'entrée des élèves de l'unité, ainsi qu'à la désinfection de leurs mains et chaussures, outre la désinfection des tables et équipements et l'obligation du port du masque pour l'éducatrice, et ce afin de préserver la sécurité sanitaire des enfants et de l'éducatrice.

Ce projet s'inscrit dans le sillage de la mise en oeuvre du 4ème programme de la 3ème phase de l'INDH relatif à l'impulsion du capital humain des générations montantes, dont l'appui à la généralisation du préscolaire est l'un des axes fondamentaux dans le cadre de sa composante liée au développement de la petite enfance.

Il est à rappeler que la phase III de l'INDH (2019-2023) vise à consolider les acquis enregistrés dans les phases antérieures de l'Initiative, et ce conformément à la dynamique enclenchée. Elle s'articule autour de quatre programmes complémentaires dont deux nouveaux programmes 3 et 4 consacrés à l'appui opérationnel au développement du capital humain de manière à créer des emplois, à favoriser l'insertion professionnelle et à garantir l'égalité des chances, tout en favorisant le développement et l'épanouissement de la petite enfance.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X