Maroc: Le discours de la Marche Verte jette les bases d'un "développement durable" dans les provinces du Sud du Maroc (académicien espagnol)

Las Palmas — Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte jette les bases d'un "développement économique et social durable dans les provinces du Sud du Royaume du Maroc", a souligné, lundi, l'académicien et sociologue espagnol, Rafael Esparza Machin.

"La feuille de route annoncée par SM le Roi pour développer le Sud du Maroc est intéressante et susceptible de réaliser davantage de développement dans cette région du Royaume", a affirmé M. Esparza dans une déclaration à la MAP, mettant l'accent sur l'importance du port Atlantique de Dakhla dans ce processus de progrès lancé ces dernières années dans les Provinces du Sud.

Dans Son discours, le Souverain a relevé que la mise en œuvre de cette structure portuaire d'envergure et les projets lancés dans divers domaines renforceront les liens de coopération du Maroc avec sa profondeur africaine, a dit M. Esparza, ancien secrétaire général du Parti socialiste canarien, soulignant l'importance de ces projets, notamment ceux liés aux énergies renouvelables, dans le développement des activités industrielles.

Par ailleurs, M. Esparza, expert dans les affaires du Maghreb, a fait observer que le discours Royal a réaffirmé la prééminence de la position du Maroc sur la question du Sahara malgré les provocations et les positions obsolètes des autres parties.

"La dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU a confirmé, pour la énième fois, la pertinence de la position du Maroc", a fait noter l'académicien espagnol, appelant l'Algérie à revoir sa position portant atteinte à l'unification du Grand Maghreb et à la stabilité de toute la région du Sahel.

M. Esparza a, dans ce contexte, mis en avant le sens de "responsabilité et de sagesse" dont le Maroc a fait preuve face au blocage en cours à Guergarat malgré les provocations des milices du polisario.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X