Maroc: Institut français de Rabat - La 3è édition de "La Nuit de la Poésie" samedi prochain en version digitale

Rabat — L'Institut Français de Rabat (IF de Rabat), célèbre pour la troisième fois, samedi prochain, son événement culturel "La Nuit de la Poésie", de 15h à minuit.

Placée sous le signe du dialogue et du partage, ce rendez-vous poétique s'inscrit dans le cadre du partenariat qui lit l'IF à l'Institut du Monde Arabe à Paris (IMA), indique un communiqué de l'Institut français de Rabat, soulignant que cette "nuit célèbre les poésies française et arabe et rappelle les liens que tisse la culture entre les peuples, par-delà les frontières".

Selon l'Institut, "La Nuit de la Poésie" résonne depuis 2017 et dans un même temps, à travers plus d'une dizaine de villes du monde arabe, dont Abou Dhabi, Bagdad, Beyrouth, Djeddah, Doha, Khartoum, Manama, Rabat, Oran, Ramallah, Riyad, et Tunis.

Parmi les invités de cette 3é édition figurent notamment Alain Mabanchkou, auteur franco-congolais de plusieurs romans, dont Mémoire de porc-épic (Seuil, 2006), Soukaina Fahsi, auteure, compositrice et interprète et Ndongo Mbaye, poète sénégalais, également écrivain, sociologue et journaliste.

Marqué par la pandémie de la crise sanitaire, cette édition est proposée en version 100% digitale. "C'est à la fois une nouvelle manière de travailler et la continuité de l'offre proposée en présentiel", selon la source.

Les interventions des artistes participant à cette rencontre seront transmises sur la page officielle Facebook de l'IF de Rabat, à savoir @InstitutfrancaisRabat.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.