Cote d'Ivoire: Présidentielle ivoirienne - Le Conseil constitutionnel confirme la victoire de Ouattara

Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire.

Sans surprise, le Conseil constitutionnel ivoirien a confirmé ce lundi 9 novembre les résultats de la CEI proclamant la victoire d'Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre dès le premier tour.

Le Conseil constitutionnel a confirmé tous les chiffres de la Commission électorale ivoirienne : Alassane Ouattara réélu pour un troisième mandat, dès le premier tour à 94,27% des voix, contre 1,99% pour son adversaire KKB ; un taux de participation de 53,9%. Le Conseil constitutionnel n'a reçu aucun recours lors de la période de contentieux qui s'est achevée dimanche.

Il a aussi validé le choix de la CEI de ne comptabiliser que 17 000 des 22 000 bureaux de vote, c'est-à-dire ceux ou l'élection a pu se dérouler. En raison des appels à la désobéissance civile et au boycott actif, le scrutin n'a en effet pas pu se tenir dans 5 000 bureaux. La CEI avait donc calculé la participation sur une base de 6 millions d'inscrits et non pas 7,5 millions. Les juges ont donc validé ce calcul, invoquant la « pratique électorale confirmée par la jurisprudence » se référant à la présidentielle de 1995 « également impactée par un boycott actif ».

Après l'annonce des résultats par la commission électorale, l'opposition qui avait appelé au boycott, avait annoncé le 2 novembre la création d'un « conseil national de transition ». Le régime a réagi en arrêtant et plaçant en détention préventive une douzaine d'opposants, dont le numéro 2 du PDCI, Maurice Kakou Guikahue, et Pascal Affi N'Guessan le président du FPI légal, qui a été présenté à un juge d'instruction ce lundi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X