Maroc: Jean-Yves Le Drian en mission à Rabat après l'affaire des caricatures

Ce lundi 9 novembre, le ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, accompagné d'une petite délégation, a effectué une visite au Maroc. Le chef de la diplomatie française s'est entretenu en tête à tête avec son homologue marocain, Nasser Bourita, puis a rencontré le ministre des Affaires Islamiques, Ahmed Taoufik. Une visite placée sous le signe de l'apaisement.

Au cours d'un point presse, Jean-Yves Le Drian a loué l'excellence des relations entre la France et le Maroc, et réitéré le soutien de son pays au plan d'autonomie marocain du Sahara occidental. Une « opération séduction », dans la lignée de sa visite en Egypte, censée désamorcer les tensions suscitées après l'affaire des caricatures du prophète de l'islam dans le Monde arabe. Pour rappel, fin octobre, Nasser Bourita, avait lui-même condamné la « publication continue » des caricatures de Mahomet, jugées « offensantes » et « provoquantes ».

Présent aux côtés du ministre, Christian Cambon, président du groupe interparlementaire d'amitié France-Maroc et de la commission des Affaires étrangères au Sénat, en témoigne : « Nous sommes venus dire, le ministre et nous même les parlementaires, notre respect pour l'islam. La France accepte toutes les religions, l'athéisme, dans le respect des règles que notre nation s'est forgée depuis longtemps. C'est notre tradition, ça a été aussi la tradition du Maroc. C'est pour ça qu'on avait des choses à se dire ».

En coulisse, le communiqué du Maroc, condamnant fermement les caricatures du prophète, publié le 25 octobre dernier, a bien sûr fait l'objet de discussions. Une affaire réglée, selon Christian Cambon. « Le communiqué de Monsieur Bourita exprimait un état d'esprit du moment, de l'émotion du reste. La religion musulmane porte au fait qu'on ne peut pas caricaturer le Prophète. Je crois que ce message est bien passé et le ministre a eu l'occasion de rassurer nos interlocuteurs. Et je crois que maintenant on va ouvrir une page nouvelle dans la coopération entre la France et le Maroc ».

Une nouvelle page, où la France compte sur l'aide du Maroc, pays qui prône « l'islam du juste milieu », pour combattre le terrorisme.

A La Une: Maroc

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.