Afrique de l'Ouest: UEMOA - Le marché boursier termine dans le vert la semaine passée

Impaxis-Securities, société de gestion et d'intermédiation sénégalaise, a publié sa revue hebdomadaire pour la semaine du 2 au 6 novembre 2020.

« Bien qu'ayant enregistré trois séances de baisse après avoir ouvert la semaine en hausse avec un gain de 1,28% au-dessus des 129 points, le marché parvient à terminer dans le vert à 128,33 points, soit une légère hausse de 0,12% en variation hebdomadaire », renseigne Impaxis.

Par ailleurs, ajoute la même source, l'indice Brvm 10 enregistre une perte de 0,80% à 116,31 points du fait des contreperformances respectives des valeurs Total CI (TTLC;-8,33% à 1100XOF), Ecobank CI (ECOC;-5,88% à 3200 XOF), Onatel BF (Ontbf; -5,17% à 2845 XOF), Cfao CI (CFAC;-2,86% à 340 XOF), Vivo Energy CI (SHEC;-1,64% à 600 XOF).

Selon Impaxis, les indicateurs de performances sectorielles font état de cinq secteurs en hausse contre deux en baisse.

Sur le territoire des performances individuelles, Nestlé CI (NTLC) s'adjuge la première place avec un gain de 28,30% à 340 XOF.

Ce rebond du titre intervient après la publication, le vendredi 30 octobre, du rapport d'activités du troisième trimestre qui fait ressortir un résultat net en hausse de 218% à 14,610 milliards XOF.

«L'éditeur Ivoirien Neiceda (Neic), qui affiche un résultat net de -401,453 millions XOF au premier semestre 2020 contre -572 millions XOF au premier semestre 2019, se positionne en tête du flop de la semaine avec un avec une perte 16,13% à 130 XOF », révèle Impaxis.

L'activité boursière de la semaine a été marquée par un volume important de 1677322 titres échangés pour une valeur de 4290 231 731 XOF. La capitalisation boursière ressort à 3 855 934 707 411 XOF.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.