Sénégal: Inquiétude après la multiplication des drames touchant les migrants

Une pirogue avec à bord des candidats à l emigration

Une mobilisation a été lancée sur les réseaux sociaux pour appeler à un deuil national en hommage aux migrants décédés en mer ces dernières semaines. Selon l'ONG « Alarm Phone », 480 personnes sont mortes au large des côtes sénégalaises depuis le 24 octobre en tentant de rejoindre l'Europe.

Ces drames font également réagir les politiques : l'opposant Ousmane Sonko dénonce « l'indifférence » des autorités. Les embarcations qui ont fait naufrage récemment sont parties de Saint-Louis, dans le nord du pays, de Mbour, sur la Petite Côte, mais également de Soumbédioune, quai de pêche traditionnelle à Dakar.

Retour sur la terre ferme pour Mbodje Diarra Dioume, en train d'écoper la cale de sa pirogue. La pêche du jour n'est pas été très bonne. Lui-même pensé à prendre la mer direction l'Europe.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.