Congo-Kinshasa: Deux ministres empêchés de quitter Kinshasa

10 Novembre 2020

La ministre d'État en charge de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Néné Nkulu, et le ministre des Mines, Willy Kitobo, ainsi que leurs collaborateurs ont été empêchés, mardi 10 novembre matin, de décoller de N'djili à Kinshasa vers l'intérieur du pays.

D'après une source proche du ministre de l'Emploi, déjà de l'avion, ces deux membres du gouvernement ont été priés par les services de Direction générale des migrations (DGM) de quitter l'avion. Motif : leurs ordres de mission, dument signé par le Premier ministre, « n'ont pas été contresigné par le directeur du cabinet du chef de l'État. » Cependant, la même source indique que la délégation du ministre Néné Nkulu « a tout de même pu voyager et serait déjà en route vers Kalemie. »

Les deux ministres Néné Nkulu et Willy Kitobo sont du Front commun pour le Congo (FCC). Cette situation intervient alors que la coalition au pouvoir, constituée du FCC de Joseph Kabila et de CACH de Félix Tshisekedi, traverse une crise sans précédents.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.