Afrique Centrale: La vie reprend aux frontières entre la RDC et le Rwanda

10 Novembre 2020

Les frontières entre la RDC et le Rwanda sont de nouveau rouvertes depuis jeudi 5 novembre après des mois de fermeture à cause de la pandémie de coronavirus. Les petits commerçants et les transporteurs saluent la mesure.

Les commerçants et les transporteurs de marchandises saluent la réouverture des frontières. Ils sont contents de la reprise des activités après plusieurs mois de suspension.

Traverser de nouveau la frontière, est pour Riziki Wakenge, une handicapée, un soulagement car elle va reprendre ses activités et pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Elle transporte les marchandises des commerçants sur son vélo à trois roues.

Riziki fait partie d'un petit nombre de petits commerçants visibles à la barrière entre Goma et Gisenyi la ville voisine côté Rwanda tôt le matin.

Ces commerçants attendaient l'ouverture des frontières. Des frontières fermées depuis le mois de mars arrêtant toutes les activités transfrontalières pour lutter contre la propagation du coronavirus dans les deux pays voisins.

"Nous sommes très contents de cette décision. Depuis qu'on a fermé la frontière, même trouver 1000 francs par jour était un casse-tête. Nous pouvons maintenant aller chercher les marchandises et nourrir nos enfants", espère Riziki Wakenge.

Pas de passage pour tout le monde

La réouverture de la frontière n'est pas pour tous les passagers. Jusque-là, les autorités des deux pays se sont mises d'accord sur des résolutions qui privilégient d'abord les élèves, étudiants, enseignants et médecins résidants, sous des mesures strictes de surveillance sanitaire.

"Aux cours des échanges entre les autorités de nos deux pays, elles ont convenu de faciliter l'entrée sur leurs territoires respectifs des élèves, étudiants, enseignants et médecins résidants et seuls les petits commerçants regroupés dans les associations agréées sont éligibles à la traversée par la petite barrière », a expliqué Jean-Paul Maregane, le directeur de cabinet du gouverneur du Nord-Kivu en RDC.

Aux frontières, seuls les passeports, et laissez-passer sont admis comme titres de voyage pendant ce moment de covid-19. Une mesure qui n'est pas du goût de tous les petits commerçants. Leurs traversées restent toujours hypothétiques.

"Quand on a vu l'ouverture des frontières, on pensait que tout le monde allait passer, mais on se rend compte que les plus pauvres ne peuvent pas traverser. On a dit qu'on doit payer les laissez-passer, alors qu'on n'a pas d'argent".

La RDC et le Rwanda ont mis en garde contre les tentatives de passages clandestins. Les autorités ont invité au strict respect des règles barrières.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.