Burkina Faso: Roch Kaboré accueilli en triomphe à Manga

10 Novembre 2020

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Marc Christian Kaboré, était en tournée de campagne, le lundi 9 novembre 2020, à Manga.

Entouré des membres de sa coordination nationale, régionale et provinciale de campagne, le président-candidat à sa propre succession a été accueilli par des militants engagés pour sa réélection au soir du 22 novembre prochain.

C'est désormais fort du soutien inconditionnel des populations du Centre-Sud que le candidat Roch Marc Christian Kaboré se positionne sur la ligne de départ pour la présidentielle du 22 novembre 2020.

En tournée de campagne, lundi 9 novembre, à Manga, les populations de la région lui ont signifié, lors du meeting régional, leur engagement pour la reconduction de son mandat. Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a été acclamé par des cris et des slogans : « Roch, un coup KO » !

Pour les militants et sympathisants du président sortant, leur champion se présente comme la meilleure alternative du moment au regard des propositions de programme de société des autres candidats en lice pour le fauteuil présidentiel.

« Le candidat Roch Marc Christian Kaboré est celui qui incarne la paix et le développement du Burkina Faso », a clamé le directeur provincial de campagne, par ailleurs tête de liste à la députation du MPP au niveau provincial, docteur Modeste Yerbanga.

Selon lui, le succès du premier quinquennat du président sortant, en dehors des réalisations d'infrastructures socioéconomiques au profit du Centre-Sud et de l'ensemble du pays, c'est d'avoir pu tenir droit la barque Burkina Faso malgré les tempêtes et les difficultés qui ont jalonné son mandat.

A ce sujet, le représentant de l'Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP), Tambi François Kaboré, a rappelé que contrairement à une certaine opinion, les attaques terroristes ne sont pas imputables à la gestion du président Roch Marc Christian Kaboré.

Pour lui d'ailleurs, le président du Faso est à féliciter pour avoir servi le peuple burkinabè « avec courage, dévouement, amour, patience et un esprit de dialogue et d'écoute permanente ».

« De mémoire de Burkinabè, aucun chef d'Etat n'a pu faire mieux en cinq ans », a soutenu le représentant de l'APMP qui a invité les populations à le voter massivement le 22 novembre prochain.

Rectifier l' « erreur »de 2015

Les populations du Centre-Sud ont promis un « coup KO » aux élections couplées de novembre 2020.

Le directeur national de campagne du parti, Simon Compaoré, a loué, lui aussi, les mérites du président sortant, exhortant l'assistance «à faire du discernement entre les vendeurs d'illusion et les travailleurs, en l'occurrence Roch Kaboré ».

Pour sa part, le candidat déclaré du MPP a promis poursuivre dans la dynamique de travail qu'il a entamé sous son premier quinquennat.

Roch Marc Christian Kaboré a particulièrement appelé de ses vœux que les populations du Centre-sud et partant de l'ensemble du pays, en dépit de leur appartenance ethnique, politique ou religieuse, se donnent la main, cultivent la paix et la cohésion sociale et fassent front uni contre les forces du mal qui s'attaquent à la Nation.

En marge du meeting, le candidat du MPP a rencontré, plus tôt dans la matinée à Manga, les forces vives du Centre-Sud pour un dialogue direct.

Des échanges qui ont permis à la population de la région de remercier le président du Faso pour les réalisations d'infrastructures routières, sanitaires, scolaires... au profit de la région et en particulier Manga, qui dispose désormais des « attributs » d'une ville moderne depuis les festivités du 11 Décembre 2018.

Le Centre-Sud s'étant montré « avare » en suffrages envers le parti présidentiel, aux élections présidentielle et législatives de 2015 avec respectivement un pourcentage de voix de 38,95% et seulement deux sièges de député sur six que comptait la région, les forces vives ont promis rectifier le tir.

« En 2015, nous avons trébuché mais cela ne va plus se répéter », a martelé le représentant des anciens de la province du Nahouri, Zakaria Tientenbou qui a promis à leur hôte, au nom de ses compatriotes, le fauteuil présidentiel et le maximum de postes de député à pourvoir au Centre-Sud.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.