Mozambique: Envoi de militaires suisses non armés au profit de la mission de l'ONU au Mozambique

11 Novembre 2020
communiqué de presse

Berne, Suisse — BERNE, Suisse, 11 November 2020 / PRN Africa / -- Lors de sa séance du 11 novembre 2020, le Conseil fédéral a approuvé le soutien à la mise en œuvre de l'accord de paix au Mozambique. Deux militaires au maximum seront engagés dans la mission de l'ONU soutenant le désarmement, la démobilisation et la réintégration des anciens rebelles de la Renamo. Il s'agit d'un envoi non armé.

La Suisse soutient le processus de paix au Mozambique depuis 2016 à la suite d'une demande officielle du Président Filipe Nyusi. En août 2018, le gouvernement et la Renamo ont signé un accord concernant les questions militaires (accord militaire), suivi d'un accord de paix global à proprement parler en août 2019.

La Suisse accompagne le processus de paix en apportant son expertise et un soutien financier. Le DFAE a soutenu les négociations entre les parties au conflit en envoyant des experts en médiation et continue de participer financièrement à la mise en œuvre de l'accord de paix, notamment dans le domaine du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration des combattants de la Renamo, ainsi que dans le domaine de la décentralisation des appareils d'État. De son côté, le DDPS a contribué à la mission d'observation internationale chargée de surveiller le respect de l'accord militaire depuis 2018 en envoyant un militaire suisse non armé. Ce soutien est donc prolongé.

Les officiers suisses collaborent au programme de l'ONU soutenant le désarmement, la démobilisation et la réintégration des anciens combattants de la Renamo. Le conseil aux parties concernées et la surveillance de la mise en œuvre du programme sont au centre de ces activités. Le chef de la mission de l'ONU est l'ancien ambassadeur à Maputo, Mirko Manzoni. La Suisse soutient financièrement son mandat par l'intermédiaire du DFAE (division Sécurité humaine).

Le Mozambique est un pays prioritaire de la coopération de la Suisse au développement depuis 1979, l'accent étant principalement mis sur la décentralisation. Cette dernière est aussi un point central de l'accord de paix. Le soutien de la Suisse à la signature et à la mise en œuvre de l'accord de paix est politiquement significatif, en ce sens qu'il a encore renforcé les relations de la Suisse avec le Mozambique et qu'il met en valeur les bons offices de la Suisse au niveau régional et international.

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.