Sénégal: "Barça wala Barsakh" - 1537 migrants, dont 29 convoyeurs, déférés au parquet, au mois d'octobre

Liberation
Des migrants escaladant une clôture
11 Novembre 2020

Le Bureau des relations publiques (BRP) de la police nationale a révélé dans un communiqué de presse rendu public, mercredi, que pas moins de 1537 migrants clandestins, dont 29 convoyeurs, ont été arrêtés et déférés au parquet, durant le mois d'octobre 2020.

Dans ce document consulté par lesoleil.sn, les flics renseignent que «dans le cadre de la lutte contre l'émigration clandestine, la mise en œuvre des opérations Frontex a permis l'interpellation de plus de 1537 migrants entre Soumbédioune, Bargny, Rufisque, Mbour et Saint-Louis, dont 29 convoyeurs déférés au parquet et la saisie de 6 pirogues, 10 moteurs, 3 GPS, 2 véhicules et du carburant».

« Parallèlement à ces actions, ajoute la même source, la police nationale mène quotidiennement des opérations de lutte contre la pandémie du Coronavirus par la sensibilisation sur le respect des mesures barrières ».

187,264 kgs de chanvre indien, 59 boulettes de cocaïne, 10 grammes de haschisch saisis

Le BRP, qui fait remarquer une «tendance baissière de la criminalité» depuis plusieurs mois avec un taux d'élucidation de plus de 99 % des crimes, de souligner, par ailleurs, que les différents commissariats de police ont procédé au démantèlement de plusieurs groupes criminels durant le mois d'octobre.

Ils ont, également, saisi 187,264 kilogrammes, 2621 cornets et 1522 joints de chanvre indien, 2,20 grammes et 59 boulettes de cocaïne, 36 pierres, 10 grammes de haschisch, 34 kilogrammes de vessie natatoire de thon obèse et 16 dents de cachalots d'un poids de 167 grammes.

Poursuivant la lutte contre le grand banditisme, relève le communiqué, 9 bandes de malfaiteurs ont été démantelées, dont 3 pour confection et trafic de faux billets de banque, 4 pour trafic illégal de migrants, 2 pour association de malfaiteurs.

De plus, selon toujours la police, il a été recensé, durant le même mois, 4 cas d'atteinte à l'intégrité physique ayant entrainé mort d'homme.

Sur le plan de la sécurité routière, 3578 véhicules automobiles, 6540 motos et 45 calèches ont été immobilisés, 548 accidents de la circulation ont été constatés dont 327 matériels, 195 corporels et 26 mortels, note le Bureau des relations publiques de la police nationale.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.