Congo-Brazzaville: Arts martiaux - Me Vincent Abel Ndengué souhaite faire du judo le premier sport congolais

Candidat à la présidence de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées(Fecojuda), Me Vincent Abel Ndengué, ceinture noir 3e dan, a dévoilé son projet de développement sportif, le 12 novembre, au cours d'une conférence de presse.

Lors de l'échange avec la presse, Me Abel a abordé toutes les questions liées à la gouvernance du sport au Congo, particulièrement de la discipline qu'il pratique depuis près de trente ans. Il estime que son projet part de plusieurs constats, à savoir l'absence des compétitions, l'improvisation dans la gestion ainsi que le manque d'objectivité des dirigeants dans le choix des athlètes. Ce qui pénalise, selon lui, le développement du judo au Congo.

Dans son projet qui comporte dix axes, Vincent Abel Ndengué compte démocratiser le système électoral, structurer les clubs, développer le judo au niveau universitaire et scolaire, intégrer la pratique du judo dans les corporations comme la gendarmerie, la police et l'armée, promouvoir le judo pour tous en invitant toutes les couches sociales à la pratique de cette discipline puis développer le sponsoring.

« Nous voulons faire du judo le sport national des Congolais. Des défis s'imposent à nous et il convient de créer les conditions de les relever afin de remonter la pente. Nous souhaitons ainsi insuffler un nouveau souffle au judo congolais et souhaitons également une fédération au service des clubs », a déclaré Me Vincent Abel Ndengué.

Selon lui, il est nécessaire de mettre en place une structure qui sera dénommée « Judo école », un espace qui permettra de déceler les jeunes talents dès le bas âge afin de constituer une bonne ossature des différentes équipes nationales.

Concernant le problème du corps électoral, il a imploré la sagesse des cadres du ministère des Sports et de l'Education physique pour mettre en place « un corpus électoral qui va satisfaire tous les judokas du Congo », a-t-il conclu.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.