Congo-Brazzaville: Gouvernance - La Cour des comptes et l'Ordre national des comptables établissent un partenariat

Le président de l'Ordre national des experts comptables du Congo (Onec-Congo), Patrick Gamassa, a exprimé le 12 novembre au premier président de la Cour des comptes et de discipline budgétaire, Charles Emile Appesse, la disponibilité de son organisation à contribuer au contrôle de la dépense et à la qualité de l'information financière et comptable tant pour les entreprises publiques que privées.

Le président de l'Onec-Congo s'est exprimé ainsi, lors d'une réunion de vulgarisation des textes de son organisation à la Cour des comptes.

« La cour des comptes est une instance juridique administrative indépendante qui a le pouvoir en matière de contrôle de la dépense publique. Sa mission peut s'étendre aux entreprises privées si celles-ci menacent les intérêts de l'Etat. Comme nous faisons le même métier, nous avons jugé nécessaire d'établir un partenariat afin de voir dans quelle mesure collaborer dans le cadre des missions qui sont les nôtres », a expliqué le président de l'Onec-Congo, Patrick Gamassa.

« La Cour des comptes reçoit à la fin de chaque année, des comptabilités des entreprises et, ces comptes sont généralement certifiés par les membres de l'ordre. S'il y a des anomalies, et irrégularités dans la comptabilité, cette instance peut désormais nous saisir officiellement. La cour a maintenant un interlocuteur alors qu'avant, elle ne savait pas vers qui s'adresser », a-t-il poursuivi.

Le premier président de la Cour des comptes et de discipline budgétaire a, pour sa part, a exhorté l'Ordre à remplir pleinement son rôle de conseil tant pour les pouvoirs publics que pour le secteur privé en matière de reddition des comptes et plus largement d'application des textes régissant la comptabilité publique et l'exercice comptable au Congo.

« Dans la perspective du passage des budgets des moyens aux programmes, l'expertise de l'ordre pourra être requise dans le cadre de la formation des comptables publics en matière d'élaboration des budgets et d'établissement des états financiers », a conclu Charles Emile Appesse.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.