Cote d'Ivoire: Jean Christophe Belliard, le nouveau ambassadeur de France chouchouté du palais d'Abidjan

L'homme fort d'Abidjan, Alassane OUATTARA s'est bien offert la tête de l'ambassadeur Gilles HUBERSON. Ce dernier a fait ses adieux au corps diplomatique étranger accrédité en Côte d'Ivoire.

Au pas de charge. Son remplaçant est le très diplo chocolaté Jean Christophe Belliard. Ce dernier qui a pris ses quartiers sur la Lagune Ébrié est loin d'être un enfant de chœur.

Comme un éclair, le diplomate français a présenté ses lettres de créances au Chef de l'État Alassane OUATTARA dans un contexte politique en ébullition.

Après avoir fait passer à l'échafaud le diplomate français Gilles Huberson pour comportements indélicats, le Président ivoirien Alassane Ouattara semble bien être à l'aise avec le tout nouveau ambassadeur de France en Côte d'Ivoire.

Selon plusieurs sources diplomatiques crédibles, Alassane OUATTARA ne voulait pas être contrarié par la position de Gilles HUBERSON, lequel avait pris ses distances avec le palais d'Abidjan.

Peut-être que l'homme fort d'Abidjan, dont la troisième candidature est contestée et agace plu de leurs palais occidentaux, comptait sur un soutien diplomatique de taille venant du Quai D'Orsay et de l'Elysée, afin de pouvoir légitimer son coup de force.

Après d'intenses manœuvres, Paris a fléchi et s'est décidé de nommer Jean Christophe Belliard. En remplacement du tenace Gilles HUBERSON. Jean Christophe Beillard à peine enfilé son costume d'ambassadeur, n'a pipé mot sur les dysfonctionnements de ce scrutin présidentiel ivoirien.

Une source laisse entendre à Confidentiel Afrique, que l'arrivée du nouvel ambassadeur Français cache bien cet agenda de légitimer le coup de force d'Alassane OUATTARA.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.