Afrique: 340ème session du Conseil d'administration de l'OIT - Le ministre Pascal Abinan plaide pour un travail décent sur le continent

Le ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Pascal Kouakou Abinan a pris part, le jeudi 5 novembre 2020 par visioconférence, à la 340ème session du Conseil d'administration du Bureau International du Travail (BIT) qui se tient du 2 au 14 novembre 2020.

Selon un communiqué du ministère, il s'agit pour la Côte d'Ivoire, membre titulaire, de « faire le point, avec tous les acteurs de l'Organisation Internationale du Travail (OIT), de la mise en œuvre des stratégies identifiées pour répondre aux défis qui se posent dans le monde du travail et d'identifier les nouvelles orientations à prendre pour garantir l'efficacité de l'action commune.

Ces défis portent notamment sur l'atteinte des Objectifs de Développement Durables (ODD), la promotion du travail décent à travers ses 4 piliers (l'emploi productif et l'entreprise durable, les Principes et Droits Fondamentaux au Travail, la protection sociale pour tous et la promotion du dialogue social), et la riposte face à la pandémie de Covid-19 et ses effets dévastateurs sur le monde du travail ».

Au cours de cette session, le ministre Pascal Abinan, au nom du Groupe Africain, s'est prononcé sur la stratégie de l'OIT en matière de coopération pour le développement sur la période 2020-2025. « Cette stratégie consiste à la mise en œuvre, à travers divers programmes, de la déclaration du centenaire de l'OIT sur laquelle s'appuie la Déclaration d'Abidjan issue de la 14ème Réunion Régionale Africaine de l'OIT qui s'est tenue à Abidjan, du 3 au 6 décembre 2019 », précise le communiqué.

Les principales thématiques des discussions au cours de cette 340ème session du Conseil d'administration, sont entre autres la section institutionnelle qui traite des questions touchant au fonctionnement du Bureau et de l'Organisation, la section de l'élaboration des politiques, qui examine les politiques et activités de l'OIT, la section du programme, du budget et de l'administration qui analyse les propositions de programme et de budget.

« Les grandes priorités de la région Afrique s'inspirent de l'approche de l'avenir du travail centrée sur l'humain et des autres aspects de la Déclaration du centenaire. À cet effet, les mandants tripartites africains (Gouvernements, employeurs et travailleurs), appuyés de l'OIT, devront faire du travail décent et de l'emploi productif' une réalité pour la jeunesse en Afrique, renforcer les capacités de tous à tirer parti des possibilités offertes par un monde du travail en mutation, renforcer l'efficacité des institutions du travail pour assurer une protection adéquate à tous les travailleurs » indique le communiqué.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.