Afrique de l'Ouest: Décès Rawlings à Accra - Le Burkina pleure un grand camarade

Rawlings avait même soutenu les jeunes Turcs de la révolution dans leur marche sur Ouaga depuis la ville de Pô.

On comprend donc qu'après l'assassinat du leader du CNR, il ait été meurtri à telle enseigne que l'axe Ouaga-Accra en a pris un coup. Mais la raison d'Etat a fini par prendre le dessus, le dégel ayant suivi.

Mais l'amour qu'il avait pour la patrie des hommes intègres n'a jamais vraiment été démenti, et ces dernières années il s'est beaucoup investi dans la levée de fonds pour la réalisation du mémorial Thomas Sankara.

Il était d'ailleurs là au lancement du projet en octobre 2016 et a multiplié ensuite les visites dans la capitale burkinabè. En raison de cela, c'est une partie du Burkina qu'il emportera sans doute avec lui dans sa tombe.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.