Burkina Faso: Présidentielle 2020 - Kaboré et Diabré suspendent leurs campagnes après l'attaque de Tin-Akoff

Détachement militaire
13 Novembre 2020

«Suite à l'attaque terroriste de Tin-Akoff, qui a causé la mort de plusieurs soldats, tombés dans une embuscade, ce 11 novembre 2020, j'ai décidé de suspendre les activités de ma campagne pour 48h à compter du 13 novembre 2020. Force et honneur à notre Armée nationale, résolument engagée à défendre la Patrie», a-t-il écrit dans un message sur les réseaux sociaux.

«Je demande à l'ensemble de mes compatriotes de porter en prières toutes les victimes du terrorisme, et en particulier nos vaillants fils engagés sur le front. Pensées pieuses pour nos soldats tombés à Tin-Akoff», ajoute-t-il.

Le chef de file de l'opposition, lui aussi candidat à la présidentielle, a décidé d'en faire autant. «Suite à l'attaque terroriste qui a visé notre armée, je suspends ma campagne les 13 et 14 novembre en signe de deuil et d'hommage aux 14 éléments des FDS tombés. Que la terre du Burkina Faso soit légère à ces dignes patriotes tombés sur le champ d'honneur!», a écrit Zéphirin Diabré.

L'unité attaquée avait quitté Gorom-Gorom, chef-lieu de la province de l'Oudalan pour rejoindre sa base quand elle est tombée dans une embuscade dans le village de Beldiabé vers 16 heures le mercredi 11 novembre 2020.

Le bilan fait état de 14 soldats morts et 8 blessés dont 3 graves évacués par voie aérienne à Ouagadougou, précise un communiqué du gouvernement. Les 5 autres blessés ont été admis au Centre hospitalier régional de Dori.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.