Afrique: Les Seychelles renforcent les mesures COVID pour les voyageurs

Tous les voyageurs venant aux Seychelles devront passer un test PCR COVID-19 le sixième jour après leur arrivée dans le cadre de mesures renforcées en réponse à l'accélération de l'épidémie dans plusieurs régions du monde.

Jude Gedeon, le commissaire à la santé publique, a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse que cette décision avait été prise lors d'un examen effectué par un groupe de travail qui supervise toutes les questions relatives à la réouverture de la destination pendant cette période dominée par la pandémie COVID-19.

Le coût du test, qui sera effectué à la fois sur les étrangers et les citoyens seychellois se rendant aux Seychelles, sera couvert par le gouvernement.

Avant l'annonce de jeudi, seuls les visiteurs des pays de catégorie 2 étaient tenus de passer un test PCR après leur cinquième jour dans le pays.

Pendant ce temps, la liste des pays de catégorie 2 a été révisée à compter du 16 novembre et comprend la France, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, les Émirats arabes unis et l'Italie.

"Nous sommes très inquiets car beaucoup de nos visiteurs viennent de ces pays et c'est pourquoi nous avons dû reclasser certains pays qui sont notre principal marché touristique de la catégorie 1 à la catégorie 2", a déclaré Dr. Gedeon.

Il a ajouté que les visiteurs de ces pays peuvent toujours venir aux Seychelles mais "ils doivent faire un test PCR 48 heures ou moins avant l'arrivée et ils doivent réserver dans des établissements de catégorie 2. Après cinq jours, un test PCR sera effectué et s'il est négatif, ils pourront continuer leur séjour au même endroit sous certaines conditions ou déménager dans un établissement de catégorie 1. "

Si un visiteur s'avère positif pour le COVID-19, l'équipe de santé sera sur place pour guider la direction sur les mesures à appliquer.

Le groupe de travail a également mis en place des mesures plus strictes pour les établissements accueillant des mariages et pour d'autres prestataires de services de mariage, y compris le personnel de l'état civil officiant, les prestataires de services de beauté et de coiffure.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, comptent actuellement trois cas actifs et 150 personnes en quarantaine, ce qui est le nombre le plus élevé dans l'installation de quarantaine à ce jour. La majorité, 137 personnes, sont à l'installation de Berjaya et 13 à l'installation des garde-côtes.

Dr. Gedeon a déclaré que le vaccin annoncé par le fabricant de médicaments Pfizer semble prometteur.

« On dit qu'il est efficace à 90%, ce qui signifie que s'il est administré à 100 personnes, environ 90% d'entre elles seront protégées. Je dois dire qu'il n'y a pas de vaccin efficace à 100%. Tous ces vaccins sont en phase trois et ils vont demander l'approbation de la FDA afin qu'ils puissent commencer la production pour qu'ils soient déployés à la fin de l'année », a-t-il déclaré.

Dr. Gedeon a souligné qu ' «il est important de mentionner que même si le vaccin est disponible, cela ne signifie pas que tout le monde y aura accès ou qu'il arrivera aux Seychelles cette année ».

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.