Gabon: Forum sur la paix - Ali Bongo favorable pour une paix durable et universelle

13 Novembre 2020

Libreville, le 12 novembre 2020 - Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a pris part ce jour, par visioconférence à la troisième édition du Forum de Paris sur la Paix qui se tient du 11 au 13 novembre 2020 à Paris, à la Grande Halle de la Villette.

La présence du Numéro Un gabonais à cet important rendez-vous international, à l'initiative du Président de la République Française, Monsieur Emmanuel Macron, témoigne de son engagement personnel pour la consolidation des valeurs universelles de paix, d'unité et de cohésion à l'échelle régionale, nationale et internationale. Cette rencontre des Chefs d'Etat et de Gouvernement, des responsables d'organisations régionales et internationales, des dirigeants des principaux groupes bancaires mondial, ainsi que de nombreux leaders d'opinion entres autres personnalités, a été l'occasion pour l'ensemble des participants, de livrer leurs réflexions sur notre monde en constante mutation.

L'édition 2020 de ce Forum a été axée sur la nécessité de la construction d'un monde meilleur, dans le cadre de l'après Covid-19. Un accent a été mis sur les projets et initiatives visant à répondre aux exigences de la crise sanitaire actuelle ; de la crise économique, de la crise écologique et de celle démocratique.

Par ailleurs, les questions relatives au rôle que les banques publiques de développement pourraient apporter à court terme et moyen terme, pour un financement des nouveaux défis liés au monde post-Covid, ont été également abordées par les participants.

Le Chef de l'Etat qui participe pour la première fois à cette plateforme universelle et inclusive, a invité ses Pairs à tirer des leçons positives de la pandémie à Coronavirus, en la transformant en une opportunité.

Il revient pour le Chef de l'Etat et les dirigeants du monde entier, de construire un modèle économique solidaire, soutenable et respectueux de l'environnement. L'amélioration du système sanitaire ne devrait pas être en reste, car comme le souligne le Président de la République, « la santé est le bien le plus précieux. Si collectivement nous tirons tous des conséquences de cette pandémie, alors nous ressortirons grandis et nous bâtirons ensemble ce qui doit être notre premier objectif, les conditions d'une paix durable et universelle pour les générations à venir » a-t-il déclaré.

En marge du Forum sur la Paix, le Président de la République a également pris part à la session sur l'accélérateur ACT-A relatif au vaccin, au test et à la Thérapie contre la Covid-19.

Cette session axée sur le thème « Covid-19 development » a eu pour objectif, l'allocation des financements et la définition des principes nouveaux qui guideront les pays afin que les vaccins, diagnostics et traitements efficaces, vus comme des biens publics mondiaux soient distribués équitablement.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.