Cote d'Ivoire: 13 groupements politiques de l'opposition disent oui à un dialogue politique inclusif et à la paix

L'Alliance des Ivoiriens pour la démocratie (AID) et l'Union des masses populaires pour la patrie (UMPP) ont réagi le jeudi 12 novembre 2020 dans un hôtel de la Riviéra, sur la rencontre entre le Président Alassane Ouattara et le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.

Mme Brou Françoise, secrétaire générale et porte-parole de l'AID-UMPP, une plateforme de 13 groupements politiques dirigée par Zadi Djédjé a salué la rencontre du 11 novembre 2020 entre le Président Alassane Ouattara, vainqueur de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 et le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, dans une déclaration qu'elle a lue au nom de cette plateforme : "L'AID-UMPP ont activement pris part au processus du dialogue politique initié par le gouvernement dirigé par feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ensuite par l'actuel Premier ministre, Hamed Bakayoko, avant l'élection, entre l'opposition et le pouvoir.

La plateforme AID et UMPP, ayant pris connaissance de la décision du Conseil constitutionnel portant publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 et proclamation de l'élection du Président Alassane Ouattara à l'issue de ce scrutin avec 94, 27%, le présidium de l'AID et l'UMPP adresse au Président élu ses chaleureuses félicitations.

Nous encourageons le président élu, Alassane Ouattara, à poursuivre ses efforts pour la consolidation de la paix.

L'AID et l'UMPP lancent un appel à tous les Ivoiriens pour qu'ils placent, par-dessus tout, la paix et la cohésion sociale et cherchent à résoudre tous les différends par le dialogue et les voies du Droit.

Nous nous félicitons de la rencontre entre le Président Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bédié, qui augure des lendemains meilleurs.

Nous demandons à chacun d'œuvrer pour la paix et la réconciliation des fils sur toute l'étendue du territoire national, que cessent les violences qui ont occasionné de nombreuses victimes".

En adressant sa compassion aux familles des victimes des événements survenus avant et pendant la campagne électorale, de même qu'après le scrutin du 31 octobre dernier, Mme Brou Françoise a appelé tous les acteurs politiques ivoiriens à l'apaisement : "N'est-il pas dit que le dialogue est l'arme des forts ?

C'est pourquoi, l'AID-UMPP enjoint le Président Alassane Ouattara de travailler au rétablissement de la paix sur tout le territoire national avec la collaboration de l'opposition. Oui au dialogue inclusif, oui à la paix qui n'est pas un mot, mais un comportement".

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.