Cote d'Ivoire: Amédé Kouakou - « Globalement les chantiers avancent bien »

12 Novembre 2020

« Globalement, les chantiers avancent bien, malgré la Covid-19 qui les avaient retardés à un moment donné. C'est pourquoi, nous avons instruit les différentes entreprises à prendre des dispositions, multiplier leurs équipes de sorte à pouvoir terminer ces chantiers à bonne date », a déclaré le ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, Amédé Kouakou.

L'émissaire du gouvernement s'exprimait, ainsi, à l'issue de la visite de terrain qu'il a effectuée, le 12 novembre sur les chantiers du 4e pont, le pont de Cocody et du carrefour de l'Indénié. Infrastructures qui, sans nul doute, vont donner davantage fière allure à la perle des lagunes.

Amédé Kouakou, qui avait à ses côtés le Directeur général de l'Ageroute, Pierre Dimba et celui du Fonds d'entretien routier (Fer), Laciné Diaby, était venu s'enquérir de l'état d'avancement de ces trois importants ouvrages.

Parlant du 4e pont, le ministre a déploré que 80% du délai était déjà consommé pour seulement 25% de taux de réalisation des travaux. « C'est un ouvrage extrêmement important. Le chantier avance bien.

Cependant, il accuse environ 14 mois de retard. Nous les avons, en conséquence, incités à faire en sorte d'accélérer afin que les travaux puissent s'achever le plus vite possible », a assuré Amédé Kouakou qui a reconnu que ce projet est confronté à la libéralisation des emprises.

Il a, alors, indiqué que des discussions sont en cours avec les populations riveraines pour libérer ces emprises. « Nous avons discuté avec la plupart de ceux qui doivent être déplacés.

Il y en a qui vont être dédommagés dans les jours à venir et les amenés à libérer les emprises pour que l'entreprise puisse valablement travailler », a-t-il expliqué.

Concernant les travaux d'aménagement du carrefour de l'Indénié, Amédé Kouakou n'a pas caché sa satisfaction de voir que les travaux avancent très bien.

Toutefois, il note un léger retard d'environ 5 mois ; retard qui, concède-t-il, est dû à la crise sanitaire de la Covid-19 et à l'environnement politique marqué par la présidentielle du 31 octobre dernier.

« L'entreprise en charge des travaux nous a rassurés de ce que les 5 mois perdus seront rattrapés et que ce chantier sera terminé à bonne date », a-t-il dit.

Pour ce qui est du pont de Cocody, le ministre a fait savoir qu'il y avait beaucoup de problèmes techniques, mais qui ont été résolus. « Nous avons enregistré un retard d'environ 14 mois, mais nous avons échangé avec la mission de contrôle et l'entreprise de sorte que ce retard puisse être rattrapé.

Pour cause de la Covid-19, le chantier a accusé 7 mois de retard. Instructions leur ont été données d'aller vite de sorte à rattraper le temps perdu », a rassuré le ministre.

Wayou Simon, chef de mission du projet d'aménagement du carrefour de l'Indénié a, pour sa part, indiqué que débutés le 20 septembre 2020, les travaux prendront fin le 19 juin 2021.

Ici, il s'agit de construire, entre autres, le pont Fraternité Matin au Plateau en enjambant le carrefour Reboul, d'une longueur de 45 m et d'une largeur de 8m ; d'élargir le pont autoroutier et de nouvelles voies latérale

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.