Soudan: Un comité technique du Soudan et du Soudan du Sud pour marquer les frontières

Khartoum — Le chef de la Commission nationale des frontières, Dr. Moaz Tango a dit que le Soudan et le Soudan du Sud vont former un comité technique de 80 membres pour placer des marqueurs aux frontières des deux pays en janvier prochain.

Dans un discours prononcé à la réunion du comité mixte à Khartoum jeudi, Tango a déclaré que les frontières sont pour déterminer la souveraineté, mais qu'elles ne seront pas statiques, mais qu'elles seront plutôt flexibles et ouvertes, en tenant compte des personnes d'intérêt et du développement de leurs intérêts communs.

Pour sa part, le directeur des levés au Soudan chef de la commission, Al-Amin Bannaga a déclaré que la tâche de la commission conjointe est de préparer un dossier complet sur trois points, le premier concerne les zones convenues, le second les zones litigieuses, et le troisième est de préparer un dossier sur les zones alléguées que chaque partie prétend être à l'intérieur de ses frontières. Banaga a indiqué que le Soudan se tient au Soudan du Sud avec des relations distinguées.

Il a déclaré que travailler sur ces questions représentait autrefois des souffrances dues à l'opposition des deux pays, mais que la situation est maintenant différente, et que ceux qui étaient dans l'opposition participeront à la sécurité des délégations de démarcation des frontières, le représentant de l'Union africaine à Khartoum, Mohammed bin Aish a confirmé -à un moment donné - que l'achèvement des frontières favorise la stabilité et que les efforts devraient être intensifiés pour achever le reste des travaux.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.