Gambie: Le pays en proie à une montée croissante de la pornographie

13 Novembre 2020

L'inspecteur principal Cherno Bah de la Police Gambienne a déclaré que la pornographie est en train de devenir un problème de grande envergure en Gambie, en particulier dans la zone industrielle.

L'inspecteur Bah, qui s'exprimait lors d'une campagne de Sensibilisation sur la Cyber sécurité organisée par le Ministère de la Communication et des Technologies de l'Information ce dimanche, a ajouté que les agents de maintien de l'ordre publique ont entrepris des enquêtes officielles sur une série d'incidents informatiques concernant une attaque sur des institutions financières, la pornographie de vengeance et la diffusion de photos de personnes nues.

" En ce qui concerne les cas de pornographie, des personnes ont été filmées nues avec ou sans leur entendement et les vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Cela est un sujet de grande préoccupations pour nos communautés" a-t-il déclaré.

Il a vivement exhorté les membres du public à observer une plus grande précaution quant au genre d'informations qu'ils divulguent sur les réseaux sociaux tout en ajoutant que les cas d'attaques cybernétiques sur les institutions financières et la pornographie sont les deux problèmes majeurs auxquels ils sont confrontés dans le domaine de la cybercriminalité.

" La Police Gambienne s'est dotée d'un système de procédures et les éléments nécessaires en cas d'incidents. En tant qu'agent des services informatiques de la police, notre devoir est d'apporter aide et assistance technique. Nous ne menons pas d'enquêtes."

L'inspecteur Bah a dit que leur rôle est non seulement d'apporter aide et assistance technique, mais également de transmettre les éléments de preuve à l'enquêteur qui les présentera ensuite pour délibération devant le tribunal.

" En tant qu'agent des services informatiques de la Police, il est de notre devoir de saisir les gadgets et outils informatiques d'un suspect. Nous essayons également d'avoir accès à tous les emails du suspect, de collaborer et de coopérer avec les services des autres pays s'il est découvert un réseau international."

Il a donc conseillé la prudence aux membres du public quant au genre d'informations qu'ils divulguent sur les réseaux sociaux, en particulier les photos et les vidéos.

Le Ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves LE DRIAN a accordé un entretien à Laurent Marchand de Ouest-France.

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.