Maroc: Le blocage par le "Polisario" de l'axe routier à El Guergarate, une «démarche préoccupante» qui menace la paix dans la région (chercheur sud-africain)

Johannesburg — Le blocage par le "polisario" de l'axe routier traversant la zone tampon d'El Guergarate, reliant le Maroc et la Mauritanie, constitue une «démarche préoccupante» qui menace la paix dans la région, a affirmé vendredi le journaliste et chercheur sud-africain, Khaya Khumalo.

En réaction à l'intervention du Maroc pour rétablir la libre circulation civile et commerciale dans le poste d'El Guergarate, qui s'inscrit dans le cadre de l'application de la légitimité internationale, M. Khumalo a souligné, dans un entretien à la MAP, que la situation de blocage est préoccupante, d'autant plus qu'il s'agit d'une route très importante qui relie non seulement le Maroc et la Mauritanie, mais aussi les continents africain et européen.

Le chercheur a regretté ainsi ces actions de provocation menées depuis plusieurs semaines par le front "polisario", en violation flagrante d'un ensemble de résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, particulièrement dans ce contexte marqué par la crise sanitaire internationale de la Covid-19 et ses implications sur les populations qui dépendent des marchandises qui traversent par cette route.

Revenant sur les menaces des "polisariens" de mettre fin au cessez-le-feu, le chercheur sud-africain a soutenu que ces intimidations constituent bel et bien une menace réelle pour la paix et la sécurité dans la région.

La situation créée à cause des agissements des milices du "polisario" est propice à la prolifération du terrorisme et de toutes sortes de trafics dans la région du Sahel, a-t-il insisté, plaidant pour un règlement pacifique de cette question.

Le chercheur estime, à ce propos, que préserver la paix est très important pour cette région sensible qui demeure la plus stable en Afrique, rappelant que le Maroc qui a repris sa place légitime au sein de l'Union Africaine a toujours été ouvert au dialogue pour trouver une solution durable au différend entretenu autour de son Sahara.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.