Egypte: Le secteur bancaire égyptien occupe la première position au monde arabe pour les pays non pétroliers

L'Egypte a fait d'énormes progrès sur la voie de la croissance économique et du développement durable, avec le soutien des politiques financières, monétaires et commerciales adoptées par le gouvernement, a déclaré vendredi le secrétaire général de l'Union des Banques arabes (UBA), Wessam Fetouh, notant que le secteur bancaire égyptien occupait la première position au monde arabe pour les pays non pétroliers, avec un actif total de 412 milliards d'USD et un taux de croissance de 11%.

"L'Egypte est le seul pays dont l'économie va accroître au cours de l'année en cours. Son produit intérieur brut augmentera pour atteindre 5820 milliards de livres d'ici la fin de cette année (contre 5322 mds l'an dernier) selon les estimations internationales", a dit M. Fetouh dans une allocution prononcée devant le Forum de l'industrie bancaire et l'avenir des services financiers organisé par l'UBA à Charm El-Cheikh.

"La croissance de l'économie égyptienne devrait se poursuivre au cours des cinq prochaines années pour atteindre, d'ici la fin de 2025, un demi-trillion de dollars", a ajouté M. Fetouh.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.