Congo-Kinshasa: DGDA - Nkongolo Kabila veut enrayer le "phénomène Bilanga" à la frontière avec la Zambie

Nkongolo Kabila, DG de la DGDA, a procédé, par visioconférence, au lancement de l'interface sur les échanges électroniques des données entre les Administrations des douanes de la République Démocratique du Congo (DGDA) et de la République de Zambie (ZRA).

L'activité s'est déroulée le jeudi 12 novembre dernier, en présence de Gouverneurs de la Province démembrée du Grand Katanga, des représentants du Président de la République et du Premier Ministres ainsi de différents ministères sectoriels. Rappelant la coopération entre les deux pays en matière de douanes, le DG de la DGDA a fait allusion à l'Accord sur la facilitation des échanges de l'Organisation Mondiale du Commerce, dans son article 12 consacré à la coopération douanière, en son point 2, qui encourage l'échange des renseignements entre les Membres aux fins de la vérification d'une déclaration d'importation ou d'exportation.

L'avantage des échanges par voie électronique, a indiqué M. Nkongolo Kabila, permettra aux deux administrations de disposer, en temps réel, de plusieurs éléments d'information sur les importations et les exportations des marchandises. En ce qui concerne la DGDA, les avantages à titrer de ce projet sont, entres autres, amenuiser la fraude et la contrebande notamment, dû au phénomène Bilanga ; disposer en temps réel des informations sur les cargaisons importées à distance de la RDC et/ou exporter à destination de la Zambie ; renforcer la lutte contre la rupture de charge.

Il a saisi cette opportunité, pour remercier la coopération allemande, à travers la GIZ, pour son assistance technique ayant permis l'expérimentation ce projet, avant de formuler le souhait de dupliquer cette expérience à d'autres frontières de la RDC. Pour finir, M. Nkongolo Kabila a rassuré de la volonté et de la détermination de la DGDA d'œuvrer dans le sens du renforcement des échanges des données avec toutes les administrations douanières sœurs des pays frontaliers. Ci-après, le discours intégral du DG de la DGDA en marge du lancement de cette interface sur les échanges électroniques des données.

République Démocratique du Congo

Ministère des Finances

Direction Général des Douanes et Accises

DGDA

Le Directeur Général

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DES DOUANES ET ACCISES A L'OCCATION DU LANCEMENT DE L'INTERFACE D'ECHANGES DES DONNEES DGDA-ZRA

-Excellence Madame le Vice-Premier Ministre, Ministre du plan ;

-Excellence Monsieur le ministre d'Etat, Ministre de la Coopération, Intégration

Régionale et Francophonie ;

-Excellence Monsieur le Ministre des Finances ;

-Excellence Monsieur le Ministre du Commerce Extérieur ;

-Madame la directrice de cabinet adjoint du chef de l'Etat chargé des infrastructures, Ressources minières, hydrocarbures, énergies et TIC ;

-Monsieur le directeur de cabinet du chef de l'Etat chargé de l'ECOFIN et Reconstruction ;

-Monsieur le Gouverneur de la province du Haut-Katanga ;

-Monsieur le gouverneur de la province du Lualaba ;

-Monsieur le gouverneur de la province du Tanganyika ;

-Monsieur le conseiller chargé du Numérique du premier Ministre ;

-Madame la conseillère chargée du numérique du Ministre des Finances ;

-Monsieur le Représentant du Ministre du Commerce Extérieur ;

-Monsieur le Directeur Général de l'Office Congolais de Contrôle ;

-Monsieur le Directeur Général de l'Office de Gestion du Fret Multimodal ;

-Monsieur le Directeur Général de Migration ;

-Mesdames et Messieurs, à vos titres et qualités respectifs.

C'est pour moi un honneur et un réel plaisir de m'adresser à vous ce jour par visioconférence, à l'occasion du lancement de l'interface sur les échanges électroniques des données entre les Administrations des douanes de la République Démocratique du Congo «Direction Générale des Douanes et Accises, DGDA» et de la République de Zambie «Zambia Revenue Authority, ZRA».

Il y a lieu de relever que :

La Zambie et la République Démocratique du Congo (RDC) partagent une longue frontière de plus de 2.300 kilomètres ;

Pour l'année 2019, les importations en provenance de la Zambie étaient de 1.216.127.75 tonnes pour une valeur équivalente à 464.131.477$US tandis que les exportations de la même période se sont chiffrées à 425.031.85 tonnes équivalent à la valeur approximativement de 789.835.233$US ;

Depuis la période coloniale les deux pays du point de vue douanes ont toujours travaillé ensemble ;

La DGDA et la ZRA, étant signataires depuis le 06 mai 2006 d'un accord d'assistance mutuelle Administrative (AAMA).

A titre illustratif, le trafic zambien exploite la route pédicule de MOKAMBO du côté de la RDC, sans garantie ni formalités douanières de transit, ce qui est à énumérer comme l'un des cas exceptionnels d'une coopération régionale entre les deux administrations douanières.

L'Accord sur la facilitation des échanges de l'Organisation Mondiale du Commerce, dans son article 12 consacré à la coopération douanière, en son point 2 encourage l'échange des renseignements entre les Membres aux fins de la vérification d'une déclaration d'importation ou d'exportation.

Plusieurs rencontres, dans le cadre du renforcement de la coopération entre la DGDA et la ZRA ont eu lieu avec le soutien de la Coopération allemande au Développement (GIZ).

Pour rappel, les douaniers informaticiens ont bénéficié des formations dispensées au Campus Numérique de Kinshasa, dans le cadre du renforcement des capacités sur les logiciels Java et Oracle.

C'est ici l'occasion de remercier la GIZ, pour son assistance technique ayant permis l'expérimentation ce jour de ce projet, et de formuler le souhait de dupliquer cette expérience à d'autres frontières de la RDC.

Excellence ;

Mesdames et Messieurs,

L'avantage des échanges par la voie électronique permettra à nos administrations de disposer, en temps réel, de plusieurs éléments d'information sur les importations et les exportations des marchandises.

En ce qui concerne la DGDA, les avantages à titrer de ce projet sont notamment :

Amenuiser la fraude et la contrebande notamment, dû au phénomène Bilanga ;

Disposer en temps réel des informations sur les cargaisons importées à distance de la RDC et/ou exporter à destination de la Zambie :

Renforcer la lutte contre la rupture de charge ;

Etre à mesure d'effectuer un contrôle à posteriori des marchandises ;

Permettre la mise en œuvre d'une politique de gestion de risque ;

Produire des statistiques douanières fiables.

Excellence ;

Mesdames et Messieurs,

Au terme de mon propos de ce jour, je tiens à vous rassurer de la volonté et de la détermination de la DGDA d'œuvrer dans le sens du renforcement des échanges des données avec toutes les administrations douanières sœurs des pays frontaliers.

Ainsi, je déclare le lancement officiel de l'interface d'échange entre la Zambie et la RDC.

Vive la coopération entre les douanes congolaises et zambiennes !

Je vous remercie.

Fait à Kinshasa, le 12 novembre 2020

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.