Cote d'Ivoire: Déguerpissement - Le Boulevard Nangui Abrogoua a fière allure

14 Novembre 2020

Le boulevard Nangui Abrogoua, la principale rue de la commune d'Adjamé, qui était impraticable par la faute de commerçants qui envahissaient et obstruaient la chaussée, a désormais fière allure, depuis que le maire Farikou Soumahoro a décidé d'y mettre de l'ordre.

La voie est tout de même, par endroits, occupée par des envahisseurs (commerçants). Ils ne sont plus la cause réelle des bouchons constatés sur ce tronçon.

C'est la faute aux pousseurs de charrettes communément appelés « wotro tigui» et autres mendiants ainsi qu'aux piétons.

Après l'opération de déguerpissement, des agents de la police municipale ont été postés sur tout le long du boulevard pour veiller au respect des consignes données par le maire. A savoir qu'aucun commerçant ne doit s'installer en bordure de la voie ni sur le terre-plein.

« Les commerçants ne reviendront plus obstruer l'avenue. Ceux qui violent cette disposition, verront leurs marchandises saisies », a indiqué Issouf Berté, un agent de sécurité.

Qui explique les embouteillages par le caractère cosmopolite de la commune. « Adjamé est un carrefour de commerce. Pour ce faire, les gens viennent de toutes les communes. Ce qui crée des embouteillages, malgré les dispositions prises », a-t-il ajouté.

Il faut aussi remarquer que depuis le déguerpissement, les commerçants ont adopté une nouvelle technique de vente. Ils viennent en bordure pour chercher la clientèle et retourner à leur place dans les magasins. Les vendeuses d'habits se sont transformées en mannequins.

Une technique qui marche bien, a affirmé Bakayoko Naminata, propriétaire de magasin à la mosquée.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.