Afrique: IDRC-AFRICA/JCI - Une formation des agripreneurs pour lutter contre la vie chère

16 Novembre 2020

La Jeune chambre internationale(JCI) de Libreville a organisé, en partenariat avec l'Ong IDRC-Africa une formation sur le thème : « Plan d'affaire d'un agripreneur » animée par le formateur HEAD Steeve Mouwendji. Ce rendez-vous du donner et du recevoir a eu lieu le vendredi dernier sur le site du village agricole graine de Bolokoboué en présence du Coordonnateur de l'Ong IDRC-Africa, Hervé Omva.

Ils sont venus toucher du doigt les réalités du terrain. Les jeunes leaders de la Jeune chambre internationale(JCI) du Gabon ont visité les 5 hectares du village agricole graine de Bolokoboué. De la visite guidée sur cet espace, ils ont fait connaissance d'autres jeunes gabonais. Ces autres jeunes, sur le terrain, travaillent et prennent de la peine à se familiariser avec la terre. Ils sont pour la plupart, diplômés sans emploi. Ils se sont converti à l'agriculture, grâce à la stratégie managériale du Coordonnateur de l'Ong IDRC-Africa, Hervé Omva. Plusieurs jeunes représentants près de 16 coopératives agricoles s'y trouvent pour apprendre à domestiquer la terre.

Cet expert en développement ballait du revers de la main l'idée selon laquelle, les Gabonais ne peuvent pas faire de l'agriculture, et surtout l'idée selon laquelle les jeunes ne s'intéressent pas à l'agriculture. « C'est faux ! » dira-t-il avec beaucoup d'assurance. « Il faut construire des outils de communication adaptés à cette agriculture » rapporte-t-il. Il rappelle d'ailleurs qu'au Gabon, il y a quatre domaines prioritaires. Il s'agit de l'Agriculture, de la Santé, de l'Éducation et des Infrastructures. Les quatre domaines, affirme-t-il, sont intimement liés et de préciser qu'ils vont permettre au Gabon de relancer son économie.

La formation dont le thème porte sur le : « Plan d'affaire d'un agripreneur » a été saluée par Fabrice Ntchango. Ce jeune leader gabonais, qui, lors de la visite guidée n'a pas manqué d'extérioriser son sentiment quant à l'engouement de ses frères sur le terrain. « C'est une formation sur-mesure qui vise à renforcer les capacités des jeunes gabonais. Une formation, qui ,ma foi, viendra vraiment donner une nouvelle classe des jeunes entrepreneurs agricoles. La JCI a démontré qu'il est possible de nos jours de renouveler la main d'œuvre agricole et de créer des futurs agripreneurs qui vont accélérer la transformation dans ce domaine agricole et donner un sens au programme graine conçu et développé par le président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba. La JCI a fait preuve de son leadership en donnant un sens à cette formation qui vient à point nommé » poursuit Fabrice Ntchngo,CEO Akewa Accélérateur.

Nazaire Sossi et Edmond Ogowé, respectivement Président national 2020 et Président local 2020 de la JCI Gabon, ont tous deux, jugé opportune ladite formation. Ils l'ont d'ailleurs appréciée à sa juste valeur. Le formateur quant à lui, salue la pertinence du thème. Il estime qu'il est important de repartir vers l'agriculture. Pour lui, il faut cultiver en ayant des meilleures stratégies, un plan d'action en sachant comment monter un plan bancable afin d'être accompagné et financer par des institutions et bien d'autres organismes.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.