Sénégal: Une ligne à haute tension raccordée à l'usine de traitement d'eau potable de KMS

Louga — La Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) a procédé samedi au raccordement à la centrale électrique de Sakal d'une ligne haute tension destinée à améliorer l'alimentation en électricité des usines de traitement d'eau potable de Keur Momar Sarr dans la région de Louga (nord), a constaté l'APS.

L'opération a été précédée tôt le matin d'une interruption du réseau de distribution de la Société nationale d'électricité (SENELEC).

"Le raccordement de la ligne haute tension est la dernière étape du projet qui va nous permettre de raccorder la ligne au réseau de Manantali, de la mettre sous tension et alimenter en électricité l'usine de KMS", a expliqué le chargé de projet à l'unité de gestion de KMS3 et la ligne, Babou Ngom.

Il a expliqué que la de 90 Kw sera transportée à KMS3 et qu'arrivée à l'usine, un poste transformateur abaisseur de tension va transformer la tension à 30KW pour alimenter les ouvrages.

"La ligne et longue de 30Km entre Sakal et Keur Momar Sarr. Actuellement, l'usine est alimentée par une ligne moyenne tension avec beaucoup de difficultés, des coupures et des chutes de tension d'où la nécessité de mettre en place cette ligne HT", a-t-il rappelé.

Ngom a fait savoir que cette ligne a trois avantages : affranchir des chutes de tensions et de la fréquence des coupures, stabiliser et de sécuriser l'alimentation électrique de KMS3, et de réduire la facture énergétique de l'Usine.

Babou Ngom a précisé que la mise en tension est progressive et prendra une quinzaine de jour.

"Le raccordement de cette ligne HT va alimenter les usines de traitement d'eau de KMS. Cela nous fait entrevoir le début de la fin d'un long processus sur la partie électricité et sur les travaux de KMS3 et commencer à faire les tests", a réagi le directeur général de la SONES, Charles Fall.

M. Fall a rappelé que cette ligne allait "fortement améliorer l'alimentation en eau potable. Les usines de Keur Momar Sarr représentent 30% de notre capacité de production qui arrive à Dakar alors qu'ils sont de tout temps alimenter par le réseau moyen tension".

"Avec cette ligne, nous aurons, une qualité d'électricité pas comparable et sera exclusivement dédiée à l'alimentation électrique des usines de KMS 1,2,3.

Pour procéder à ce raccordement, il a fallu que la SENELEC interrompe son service pour nous permettre de faire ces travaux",a-t-il fait valoir.

Selon Charles Fall, la SENELEC a accompagné sa structure tout au long de ce processus jusqu'à cette étape de raccordement. "Quand nous aurons terminé nous passerons la main à la SENELEC qui va envoyer le courant dans le réseau", s'est-il réjoui.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.