Cote d'Ivoire: Médias - Les Ivoiriens attendent de la Rti des messages de paix

Il n'est pas encore trop tard. Surtout pour rectifier le tir. La Rti peut rattraper le train de la cohésion sociale et de la réconciliation qui a pris du plomb dans l'aile. L'occasion lui est donnée à travers le dialogue entamé entre les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara de démontrer qu'elle n'est pas " La Rti" d'un groupe au détriment d'un autre. C'est d'ailleurs ce que l'opinion retient d'elle.

Or, elle a une mission d'intérêt public. Et en tant que telle, en cette période difficile où les Ivoiriens ne se parlent plus comme avant, la Rti se doit de diffuser des messages de paix. Elle doit plutôt œuvrer à réconcilier la Côte d'Ivoire balafrée suite à une grave crise qui continue de ternir son image. La Rti a un rôle important à jouer dans la résolution de cette crise.

Si elle veut voir le pays se relever de cette période difficile qu'il traverse, il est urgent, pour elle, d'adapter ses émissions à l'actualité du moment. Si la Côte d'Ivoire brûle, il n'y aura plus de Rhdp, il n'y aura plus d'opposition. Même la Rti ne résistera pas à cette tempête.

Son rôle, on le répète, est immensément grand et elle n'a pas le droit de se tromper. Elle n'a pas le droit de choisir un camp contre un autre. Ce n'est vraiment pas sa mission. Bien au contraire, là où les Ivoiriens l'attendent, c'est d'ouvrir ses colonnes à toutes les parties. En somme, c'est d'être une télévision qui rassemble, qui réconcilie, qui unit et non qui divise.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.