Cameroun: Cradat - Le pays approuve les Statuts révisés

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, a signé la convention y relative le 13 novembre dernier, au nom du gouvernement camerounais.

Pour améliorer son fonctionnement, le Centre régional africain d'administration du travail (Cradat) a engagé plusieurs réformes il y a quelques années. Entre le 19 et le 22 septembre 2019 à Yaoundé, lors d'une session du Conseil d'administration de cet organisme inter-Etats, de nouveaux statuts ont été adoptés, ainsi que diverses annexes. Il s'agit, entre autres, du statut du personnel, du règlement intérieur du Conseil d'administration et du règlement financier. Vendredi 13 novembre dernier, le Cameroun a approuvé ces réformes à travers la signature de la convention portant statuts révisés du Cradat.

En vertu des pleins pouvoirs conférés par le chef de l'Etat, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, a représenté le gouvernement camerounais à cette cérémonie tenue au ministère des Relations extérieures. Ceci, en présence du patron de ce département ministériel, Lejeune Mbella Mbella et du ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la Coopération avec le Commonwealth, Félix Mbayu. Par son geste, le Cameroun, qui abrite le siège du Cradat, à Yaoundé, veut encourager les 17 autres Etats-membres à signer ladite convention et/ou la ratifier. Le but recherché ici étant d'accélérer son entrée en vigueur et permettre ainsi à cette structure de remplir pleinement son rôle.

Créée en 1969, elle jouit du statut d'organisme international à vocation régionale. Elle a pour mission d'assurer la formation, la spécialisation et le perfectionnement des personnels des administrations, des organisation syndicales d'employeurs et travailleurs, des organisations professionnelles et sociales des Etats-membres du Centre dans le domaine des questions sociales, du travail et de la sécurité sociale.

L'institution est dirigée depuis le 13 juin 2019 par le Burkinabé Arsène Armand Hien.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.