Afrique du Nord: Libye - Pas d'exécutif unifié à l'issue du dialogue à Tunis

Le dialogue politique libyen sous l'égide de l'ONU s'est achevé le 15 novembre sans accord sur les noms des futurs dirigeants.

La rencontre entre les deux parties en conflit avait pour objectif de désigner un exécutif unifié de transition et tenter de sortir la Libye de plusieurs années de conflit.

«Nous avons convenu de nous retrouver dans une semaine pour une rencontre virtuelle afin de se mettre d'accord sur le mécanisme de sélection pour la future autorité », a indiqué l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Stephanie Williams.

Les délégués de tous bords rassemblés durant une semaine à l'invitation de l'ONU dans la banlieue de Tunis devaient s'accorder sur des élections nationales et la désignation d'un chef du gouvernement et des trois membres d'un conseil présidentiel formant un exécutif unifié.

Un accord a été trouvé sur des élections «nationales» en décembre 2021, avait annoncé l'ONU avant la fin du dialogue, sans détailler la nature de ces scrutins. «Nous avons atteint un consensus sur trois documents importants: la feuille de route, les prérogatives des autorités exécutives et les critères d'éligibilité» pour pouvoir y siéger, a déclaré Stephanie Williams, tout en soulignant que «dix ans de conflit ne se résolvent pas en une semaine».

Par ailleurs, l'ONU n'a pas précisé dans l'immédiat qu'elles seraient les prérogatives du président du Conseil présidentiel, à qui il a notamment été question de confier le poste de chef des armées. Le chef du gouvernement devra composer son cabinet et le faire approuver par un vote de confiance du Parlement.

Cet exécutif unifié est chargé de prendre le relais des différentes institutions rivales afin d'organiser des élections et de répondre aux besoins des Libyens.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.