Sénégal: Emigration irrégulière - Touba pour l'abandon du voyage «suicidaire»

16 Novembre 2020

Le porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, a fait face à la presse hier, dimanche 15 novembre, à son domicile à Dakar, pour rapporter les recommandations de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké aux jeunes tentés par l'émigration irrégulière.

Il a signifié aux fidèles mourides en particulier, aux musulmans et citoyens sénégalais, que le guide religieux demande à tous les candidats à l'émigration illégale de sursoir à leur projet, car soutient-il, ce «voyage peut être assimilé à du suicide ce qui n'est nullement recommandé par la religion musulmane».

«Certes, la quête de meilleures conditions de vie est une bonne chose, mais elle doit se faire dans des conditions qui ne déshumanisent pas la personne» a-t-il ajouté.

Pour Serigne Bassirou Abdou Khadre, les difficultés économiques ne doivent pas pousser les jeunes à se jeter à la mer. Ils doivent plutôt opter pour la voie légale, ajoute par ailleurs le porte-parole des mourides.

Pour rappel, l'émigration irrégulière a fait plusieurs victimes ces dernières semaines. Beaucoup de candidats, des centaines de jeunes sont morts noyés selon des chiffres d'organisations qui travaillent sur le phénomène, tandis que d'autres même s'ils sont arrivés en Europe, sont sous la menace du rapatriement.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.